AFRIQUE/KENYA - Pour l’Evêque d’Eldoret, « le son des tambours de guerre s’intensifie dans l’attente des élections »

mercredi, 17 février 2016 violence   evêques  

S.Exc. Mgr Cornelius Korir

Nairobi (Agence Fides) – « Les discours d’incitation à la haine de la part des hommes politiques constituent un phénomène récurrent qui arrive avant que n’éclatent les affrontements tribaux. Nous devons empêcher tout cela » a affirmé S.Exc. Mgr Cornelius Korir, Evêque d’Eldoret et Président de la Commission épiscopale Justice et Paix du Kenya, au cours d’une rencontre publique du Groupe d’observation électorale (ECLOG) dont fait partie l’Eglise catholique, tout comme d’autres confessions religieuses et des groupes issus de la société civile.
Mgr Korir a exprimé le sentiment de toutes les composantes de l’ECLOG qui perçoivent le fait que le son des tambours de guerre s’intensifie actuellement alors que le Kenya s’approche des élections générales, prévues pour l’an prochain.
Le Président de la Commission épiscopale Justice et Paix a souligné avoir été témoin des violences de matrice tribale à compter des années 1990, la majeure partie ayant été instiguées par des hommes politiques. L’Evêque a invité les jeunes à ne pas accepter de faveurs de la part des hommes politiques en échange de leur vote et a souligné que les moyens de communication de masse ont la responsabilité de rapporter des nouvelles correspondant à la vérité pour ne pas alimenter la spirale de la violence. Dans le cadre des violences ayant suivi les élections présidentielles de la fin de 2007, des dizaines de milliers de personnes trouvèrent la mort et des millions d’autres furent contraintes à prendre la fuite. (L.M.) (Agence Fides 17/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network