AMERIQUE/BOLIVIE - Vers le référendum sur les conditions de réélection du Président et du Vice-président

mercredi, 17 février 2016 politique   démocratie   evêques  
Le Président Evo Morales

Le Président Evo Morales

La Paz (Agence Fides) – Dimanche prochain, 21 février, les boliviens seront appelés aux urnes dans le cadre du référendum portant sur la révision de l’article 168 de la Constitution de l’Etat plurinational de Bolivie, relatif à la durée du mandat présidentiel et vice présidentiel (cinq ans) et à la possibilité de réélection (une seule fois après un premier mandat). Si le référendum devait être favorable à la révision, le Président et le Vice-président pourront être réélus deux fois après un premier mandat. De la sorte, Evo Morales pourrait disposer d’un nouveau mandat couvrant la période 2020-2025.
Selon le Bureau électoral, peuvent participer au référendum les boliviens de plus de 18 ans vivant dans le pays et les boliviens résidant dans 73 villes de 33 pays étrangers dans lesquelles l’Etat bolivien dispose d’un bureau consulaire.
Après les élections municipales et régionales du 29 mars 2015, le Mouvement vers le socialisme (MAS) du Président Evo Morales est parvenu à demeurer la première force politique du pays même s’il a perdu plusieurs de ses bastions traditionnels, en particulier El Alto, où il avait remporté la victoire depuis 2002 (voir Fides 01/04/2015).
« En tant qu’Eglise catholique, nous affirmons que l’alternance est toujours une expression de la démocratie » avait affirmé le Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires et Secrétaire de la Conférence épiscopale de Bolivie, S.Exc. Mgr Eugenio Scarpellini, Evêque d’El Alto, immédiatement après que le parti aux affaires ait communiqué sa volonté de présenter à nouveau Evo Morales pour la quatrième fois comme candidat à la Présidence de la République (voir Fides 17/09/2015). (CE) (Agence Fides 17/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network