AMERIQUE/COLOMBIE - Dénonciation de l’Evêque de Riohacha à propos de l’abandon total de la communauté Wayuu

mardi, 16 février 2016 droits fondamentaux   pauvreté   zones de crise  
Communauté Wayuu

Communauté Wayuu

Riohacha (Agence Fides) – S.Exc. Mgr Héctor Ignacio Salah Zuleta, Evêque de Riohacha, s’exprimant au micro d’une radio locale (BLU Radio), a dénoncé l’état d’abandon dans lequel se trouve la communauté Wayuu du département de La Guajira et a cité les causes des problèmes actuels.
« Le problème n’est pas représenté seulement par les multinationales – a souligné l’Evêque. Pour vous donner un exemple, nous, en tant qu’Eglise, nous gérons différents internats qui constituent une ressource pour la formation du peuple Wayuu. Dans l’une de ces écoles, sise à 20 mn de Riohacha, passe la conduite qui porte le gaz à Neiva, mais dans notre internat nous ne disposons pas du gaz ». Et cela est seulement un petit exemple de ce qui se passe actuellement dans la région. L’Evêque a ensuite également dénoncé la responsabilité des hommes politiques en ce qui concerne la mort de malnutrition des enfants de La Guajira. « Le monde politique n’a pas compris que son premier devoir est de garantir le bien intégral de la population » (voir Fides 03/02/2016).
D’autres causes ont dans tous les cas aggravé la crise, comme la fermeture de la frontière avec le Venezuela et « ont été en mesure d’obtenir de la nourriture à des prix accessibles ». « En outre, la sécheresse constitue un autre facteur qui frappe sérieusement notre population parce que la terre n’a pu être cultivée comme elle l’a toujours été, traditionnellement » a conclu l’Evêque. (CE) (Agence Fides 16/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network