AMERIQUE/MEXIQUE - La population indigène de Saint Louis Potosi, principale victime de la pauvreté alimentaire

samedi, 13 février 2016 pauvreté  

Lucy Nieto

Saint Louis Potosi (Agence Fides) - La stratégie du Ministère mexicain pour le Développement social et régional (SEDESORE) afin de combattre la pauvreté et la marginalisation permettra, en cette année 2016, à quelques 60.000 habitants de Saint Louis Potosi d’accéder aux denrées alimentaires de première nécessité. Selon les estimations les plus récentes effectuées par les autorités nationales, au moins 260.000 habitants de la zone souffrent de pauvreté alimentaire, un nombre qui représente au moins 9% de la population totale de Saint Louis Potosi. Le responsable du département gouvernemental a indiqué que, pour abattre les niveaux de pauvreté et de marginalisation, une stratégie multidimensionnelle est nécessaire. En effet, avec d’autres organismes publics tels que le système public pour le développement intégral de la famille ou le secrétariat pour l’instruction, ont été organisées des distributions de repas chauds ou de goûters scolaires. Par ailleurs, dans le programme des écoles à temps plein, les élèves ont à leur disposition des denrées alimentaires. L’objectif de cette stratégie est de réduire le nombre des habitants de Saint Louis Potosi ne disposant pas de nourriture suffisante. Le groupe des personnes privé d’accès à l’alimentation de base est concentré dans au moins 20 municipalités de la zone de la Huasteca, où prédomine la population indigène. (AP) (Agence Fides 13/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network