ASIE/TURQUIE - Promesses du gouvernement s’agissant de nouvelles normes relatives aux fondations des minorités

vendredi, 12 février 2016 minorités religieuses  

Ankara (Agence Fides) – Au cours d’une récente audition parlementaire, le Vice-premier Ministre turc, Yalcin Akdogan, s’est voulu rassurant quant au futur dépassement de l’impasse institutionnelle dans laquelle se trouvent depuis des années les fondations liées aux minorités ethniques, culturelles et religieuses. Répondant à la question spécifique posée par un parlementaire, Garo Paylan, membre du parti philo kurde de gauche HDP, le Vice-premier Ministre a confirmé que, dans les prochaines semaines, seront lancées des consultations avec les représentants des fondations pour ensuite procéder à la rédaction de nouvelles normes permettant à chacun des organismes de procéder à l’élection de ses propres dirigeants.
Les 168 fondations liées à des minorités ethniques et religieuses présentes en Turquie – y compris celles animées par des juifs et par des chrétiens arméniens, grecs, assyriens, chaldéens, bulgares et géorgiens – oeuvrent selon les dispositions et règlements établis par la Direction générale des Fondations. Cependant, les normes les plus récentes qui devraient réglementer leurs activités, rédigées désormais depuis plus de 3 ans, ne sont jamais entrées en vigueur, ce qui empêche de renouveler les directions des différentes institutions. Dans certains, comme celui de la Fondation de l’hôpital grec Baliki, les dernières élections de responsables remontent au début des années 1990. (GV) (Agence Fides 12/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network