ASIE/EMIRATS ARABES UNIS - Institution d’un Ministère pour le bonheur et la tolérance

mercredi, 10 février 2016 politique  

consolata.org

Abu Dhabi (Agence Fides) – Les gouvernants des Emirats arabes unis ont décidé de créer un Ministère du bonheur et de la tolérance. La nouvelle institution naît dans le cadre de la plus ample réorganisation du gouvernement réalisée depuis la constitution des EAU, voici 44 ans. L’institution de ce nouveau Ministère a eu lieu par Décret royal signé par Mohammed bin Rashid al-Maktum, gouverneur de Dubaï et Premier Ministre.
« Il s’agit du début d’un nouveau voyage vers de nouvelles acquisitions au profit du peuple. Nous demandons à Dieu de nous aider à le servir et à nous prendre soin de lui » a écrit le Premier Ministre dans un message diffusé au travers de son compte Twitter. La mission du nouveau Ministère – indiquent des sources consultées par Fides – consiste dans l’harmonisation des programmes gouvernementaux en conservant comme objectif la poursuite du bonheur de la part de la population. Dans ce but – a ajouté le Premier Ministre, Mohammed bin Rashid al-Maktum, dans un certain nombre de déclarations diffusées par les réseaux sociaux – le nouveau Ministère aura également pour mission « d’affirmer la tolérance comme l’une des valeurs fondamentales de la société des Emirats arabes unis ».
Le 12 juin dernier, une église catholique dédiée à Saint Paul avait été inaugurée à Mussaffah, faubourg d’Abu Dhabi, en présence de S.Em. le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté. La veille, le Ministre de la culture, Nahyan bin Mubarak, avait, lui aussi, pris part aux cérémonies inaugurales. Dans son discours, il avait décrit l’ouverture de la nouvelle église comme un signe de la « tolérance religieuse » des responsables nationaux. A cette occasion, le Cardinal Parolin avait remarqué combien la consécration et la dédicace d’une nouvelle église représente également « un signe de vitalité » de la communauté ecclésiale locale. Le Vicaire apostolique pour l’Arabie du Sud, S.Exc. Mgr Paul Hinder, OFM, avait, quant à lui, exprimé sa gratitude « pour la stabilité et la paix dont nous jouissons dans ce pays ». Aux EAU, vivent environ 900.000 catholiques, la communauté étant constituée de travailleurs immigrés provenant en grande partie d’autres pays d’Asie, à commencer par les Philippines et l’Inde. (GV) (Agence Fides 10/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network