AMERIQUE/ETATS UNIS - Retrait de l’affiche géante placée sur la frontière en vue de la visite du Pape

mercredi, 10 février 2016 réfugiés   zones de crise   violence  
Réseau de frontière pour les droits fondamentaux,

Réseau de frontière pour les droits fondamentaux, engagé, avec l'Eglise catholique, depuis plusieurs années dans l'assistance aux migrants

El Paso (Agence Fides) – « Le Réseau de frontière pour les droits fondamentaux et les résidents de la zone frontalière sont profondément déçus par la décision prise par la International Boundary and Water Commission de retirer l’affiche géante portant l’inscription ‘#Immigrant Lives Matter, qui avait été placée par des membres de la communauté de ce côté de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique face au lieu où le Pape François célébrera la Messe le 17 février (voir Fides 08/02/2016), ainsi que l’on peut le lire dans un communiqué émis par le groupe.
« La décision vise clairement à supprimer la liberté d’expression et par suite viole le premier amendement de la Constitution des Etats-Unis. Le Réseau de frontière pour les droits fondamentaux désapprouve les actions entreprises jusqu’ici par cet organisme et demande que soit pris en considération le fait que notre organisation a toujours suivi les protocoles établis localement et obtenu les permis nécessaires pour placarder l’affiche, comme nous l’avons fait par le passé » poursuit le texte envoyé à Fides. Pour réclamer le droit à la liberté d’expression, une conférence de presse a été convoquée ce jour à midi (heure locale) au Chamizal Park, où des dizaines de résidents se réuniront pour reporter (à sa place NDT) l’affiche géante.
Le groupe humanitaire Réseau de frontière pour les droits fondamentaux, tout comme l’Eglise catholique, est engagé depuis plusieurs années dans l’assistance des migrants arrivant aux Etats-Unis en provenance d’Amérique centrale. (CE) (Agence Fides 10/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network