ASIE/TURQUIE - Réactions d’associations chrétiennes face aux fausses rumeurs concernant la découverte d’armes dans une église de Diyarbakir

jeudi, 4 février 2016 zones de crise  

Diyarbakir (Agence Fides) – La Fédération des Associations syriennes et assyriennes (Fedaration of Assyrian associations) a réagi durement aux rumeurs – diffusées dans les moyens de communication turcs au cours de ces derniers jours – selon lesquelles un dépôt d’armes et de munitions appartenant à des groupes armés kurdes aurait été découvert par l’armée en l’église syro orthodoxe Sainte Marie de Diyarbakir. « Encore un mensonge, encore une infamie, encore une opération visant à frapper une cible » écrit, dans une déclaration, le réseau international d’associations liées aux communautés chrétiennes syriennes et assyriennes répandues de par le monde. « Nous condamnons – souligne la déclaration, parvenue à l’Agence Fides – cette attitude hostile et qui frappe tous les syriens et avait pour but d’indiquer une cible. Nous invitons tous les membres du gouvernement, en particulier le Ministre de l’Intérieur et le gouverneur de Diyarbakir, à faire le nécessaire et à sanctionner les responsables ». Pour l’heure, il n’existe pas de déclarations officielles reprenant les indiscrétions des moyens de communication concernant la présumée découverte d’armes dans l’église syro orthodoxe de Diyarbakir.
Fin janvier (voir Fides 29/01/2016), l’église en question avait été endommagée durant une offensive militaire turque contre des positions du parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Les dommages avaient été provoqués par les bombardements effectués dans ce cadre par l’armée turque. (GV) (Agence Fides 04/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network