ASIE/TURQUIE - Témoignage du Vicaire apostolique d’Anatolie à l’occasion du X° anniversaire de l’assassinat du Père Andrea Santoro

mardi, 2 février 2016 martyrs  

Associazione don Andrea Santoro

Trabzon (Agence Fides) – Dix ans après l’assassinat du Père Andrea Santoro, le prêtre italien tué en Turquie le 5 février 2006, sa figure sera commémorée au travers de célébrations liturgiques à Trabzon – la ville turque des rives de la Mer Noire où il fut tué – et à Rome, où il avait exercé son ministère avant de se rendre dans la péninsule anatolienne en tant que prêtre fidei donum. « Vendredi prochain, jour du X° anniversaire de l’assassinat du Père Santoro, nous célébrerons une Messe à 18.30 en l’église de Trabzon, où il fut tué » indique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Paolo Bizzeti SJ, Vicaire apostolique d’Anatolie. « A la Messe – poursuit-il – seront certainement présents les quelques composants de la communauté catholique locale, qui sont pour une bonne partie des étrangers, ainsi qu’un certain nombre de prêtres venus d’Italie. Nous n’avons pas pensé à faire les choses en grand : nombre de personnes de la communauté de Trabzon ne l’ont pas connu et ce qui importe est justement de souligner et de faire connaître l’actualité de son expérience et de sa manière d’agir ».
Selon Mgr Bizzeti, « le Père Santoro a été prophétique en indiquant le besoin de dialogue et de la coexistence quotidienne comme dimensions nécessaires pour comprendre les autres. En ce moment, de tout côté, on se livre seulement à des jugements sommaires, généralisés et cela sert à augmenter la tension et fait le jeu des terroristes. La coexistence réelle, quotidienne, est la seule qui peut venir à bout des préjudices et diffuser l’image authentique du Christianisme. On voit beaucoup trop de personnes prêtes à déclencher des Guerres saintes et des Croisades, et nous devons justement éviter d’alimenter cet esprit. Le Père Santoro, par son approche, aidait à se comprendre et à désarmer les logiques d’affrontement. C’est pourquoi sa figure de missionnaire et d’homme de dialogue est très actuelle ».
A Rome, pour commémorer le X° anniversaire du sacrifice du Père Andrea Santoro, une veillée de prière aura lieu ce soir, 2 février, à 20.45 en la Paroisses Saints Fabien et Venantius, la dernière Paroisse romaine de laquelle le Père Santoro fut Curé. Le deuxième rendez-vous est la Messe solennelle qui aura lieu le 5 février, jour de la mort du Père Santoro, à 19.00 en la Basilique Saint Jean du Latran. Elle sera célébrée par S.Em. le Cardinal Agostino Vallini. (GV) (Agence Fides 02/02/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network