EUROPE/CRETE - Vers la tenue à Crète du Concile panorthodoxe

vendredi, 29 janvier 2016 oecuménisme  

pravoslavie.ru

Chambésy (Agence Fides) – Du 16 au 27 juin se tiendra, en l’Académie orthodoxe de l’île grecque de Crète se tiendra le « Saint et grand Concile » panorthodoxe. C’est ce qu’ont décidé les Patriarches des Eglises orthodoxes autocéphales qui se sont réunis du 21 au 28 janvier au Centre orthodoxe de Chambésy (Genève) à l’invitation du Patriarche œcuménique Bartholomé. Dans le communiqué final de la synaxe, sont énumérés les thèmes, approuvés officiellement, qui feront partie de l’ordre du jour du synode. Parmi ceux-ci, outre la « mission de l’Eglise orthodoxe dans le monde contemporain », figure notamment la question des relations de l’Eglise orthodoxe avec les autres églises chrétiennes.
A Chambésy, les Patriarches des Eglises orthodoxes ont également approuvé la participation d’observateurs non orthodoxes aux sessions d’ouverture et de clôture du Saint et grand Concile.
La rencontre de Chambésy avait été convoquée pour définir les textes à l’ordre du jour du synode panorthodoxe qui aurait dû se tenir à Istanbul et qui a vu son siège déplacé surtout à cause des tensions internationales existant entre la Turquie et la Russie, tensions qui auraient pu mettre en danger la présence à la réunion des représentants du Patriarcat de Moscou. Crète, île placée sous la juridiction du Patriarcat de Constantinople, a été choisie comme nouveau siège parce qu’elle offre des conditions logistiques plus favorables et qu’elle a déjà accueilli des conférences théologiques.
Toujours dans le communiqué final de la synaxe, parvenu à l’Agence Fides, les Patriarches des Eglises orthodoxes ont également exprimé leur soutien aux chrétiens persécutés du Proche-Orient et leur préoccupation constante pour les deux Métropolites d’Alep – le grec orthodoxe Boulos Yazigi et le syro orthodoxe Gregorios Yohanna Ibrahim – enlevés en avril 2013. (GV) (Agence Fides 29/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network