ASIE/PHILIPPINES - Appel de la Commission pour les Peuples indigènes de la Conférence épiscopale en faveur d’une « enquête sérieuse » après le meurtre d’un jeune

jeudi, 21 janvier 2016 indigènes  

Jeune manobo

Davao (Agence Fides) – Douleur et proximité envers la famille et demande d’une enquête sérieuse pour établir les faits ainsi que la fin des abus à l’encontre des populations indigènes : c’est ce que demande la Commission pour les Peuples indigènes de la Conférence épiscopale des Philippines au lendemain du meurtre d’Alibando Tingkas, un jeune homme de 15 ans tué le 17 janvier. Il s’agit là de la dernière victime d’une vague d’homicides d’indigènes ayant intéressé l’île de Mindanao au cours de ces derniers mois. Le jeune appartenait à la tribu manobo et a été tué en province de Davao du nord. La tribu des manobos est celle-là même dans laquelle exerçait son ministère le Père Fausto Tentorio, PIME, dont le meurtre demeure encore impuni.
Selon l’ONG philippine Karapatan, engagée dans la défense des droits fondamentaux, 28 enfants dont 12 indigènes, ont été tués depuis 2010, époque à laquelle le gouvernement a commencé à intensifier les opérations militaires dans les zones soupçonnées d’abriter des repaires de rebelles communistes. Selon l’ONG, au total, 140 victimes indigènes ont été tuées depuis le début du mandat de l’actuel Président, Benigno Aquino.
En vue du développement humain des manobos, les religieux Rédemptoristes sont présents à Mindanao, ayant contribué à financer la construction d’un Community Learning Center, ouvert en province de Davao du nord en 2013 afin de protéger et de promouvoir les droits fondamentaux des populations tribales au travers de l’éducation et de la formation professionnelle. « Nous sommes consternés par les récents événements, surtout parce que la victime était un élève de l’école que nous avons construit » a expliqué le Père Carlos Ronquillo, qui dénonce « la tentative de bloquer le processus d’instruction et d’émancipation de la communauté manobo ». (PA) (Agence Fides 21/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network