ASIE/CHINE - Les « cantines de la Charité » au service de milliers de pauvres de Xi An

mercredi, 20 janvier 2016 eglises locales   pauvreté  

Faith

Première page du quotidien

Xi An (Agence Fides) – « Ce sont elles qui ont porté la chaleur aux clochards » : tel était le titre à la une du quotidien Chinese Business View – qui a un tirage de 500.000 copies par jour en version papier et compte 17 millions de visiteurs pour son édition sur Internet – de la province chinoise du Shaan Xi. L’article montrait une grande satisfaction pour deux initiatives gérées par des bénévoles catholiques : la « cantine de la Charité du Dimanche » de la Paroisse de Nan Tang et la « cantine de la Miséricorde du Fleuve jaune » de la Paroisse de Tian Xing, toutes deux de l’Archidiocèse de Xi-An, chef-lieu de la province.
Selon les informations recueillies par l’Agence Fides, la « cantine de la Charité du Dimanche » a été fondée il y a trois ans et offre chaque Dimanche un déjeuner aux clochards, aux sans abri mais aussi aux travailleurs immigrés et aux paysans. Ainsi que l’expliquent les paroissiens, « nous sommes ouverts à tous les nécessiteux parce que nous sommes disciples de Jésus miséricordieux ». Pour améliorer leur service, l’été dernier, les paroissiens ont réparé et restructuré la cuisine de la Paroisse, pour offrir un local plus accueillant et équipé également d’air conditionnée. Ils ont en outre installé une douche dans les environs du parvis de l’église.
Après la Messe dominicale, les bénévoles se dédient à ce service. Périodiquement, des médecins catholiques prêtent également un service gratuit, pratiquant des visites à ceux qui en ont besoin. A Noël, en hiver et en été, ces mêmes bénévoles qui gèrent la cantine distribuent des vêtements, des boissons chaudes ou fraîches, à la gare et dans différents lieux publics. Selon des statistiques non complètes, en 2015, environ 5.000 personnes ont bénéficié de la « cantine de la Charité du Dimanche », financée par la Paroisse elle-même à hauteur de quelques 2.000 €uros. En revanche, la « cantine de la Miséricorde du Fleuve jaune » de la Paroisse de Tian Xing est active depuis 10 ans maintenant et offre, les lundis, mercredis et vendredis, un dîner aux sans abri et aux nécessiteux. Dans les deux cuisines, la qualité de la nourriture est placée sous un étroit contrôle sanitaire. Elles sont aussi et surtout des lieux où est vécu un grand accueil et l’amour chrétien pour ces personnes abandonnées et marginalisées par la société. (NZ) (Agence Fides 20/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network