ASIE/IRAQ - Critiques du Patriarche de Babylone des Chaldéens à l’égard de partis politiques chrétiens

mardi, 19 janvier 2016 politique  

ankawa.com

Bagdad (Agence Fides) – Les représentants des groupes politiques irakiens liés aux différentes communautés chrétiennes « ne sont pas parvenus, au fil des années, à répondre aux légitimes aspirations de leur peuple », poursuivant la mise en œuvre d’agendas restreints et se concentrant sur la protection d’intérêts personnels ou celle de petits groupes. C’est ainsi que le Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, a voulu dénoncer l’inadaptation des organisations et des militants qui prétendent représenter les différentes communautés chrétiennes sur la scène politique irakienne, réaffirmant qu’au travers de leurs choix myopes et à courte vue, ils finissent par contribuer à l’affaiblissement progressif de la présence chrétienne dans le pays, bouleversé par le terrorisme et les dérives sectaires.
L’intervention du Patriarche a eu lieu hier, 18 janvier, au premier jour du Jeûne de Ninive, qui précède de trois semaines celui du Carême et durant lequel, pendant trois jours, les chaldéens s’abstiennent de nourriture et de boissons de minuit à midi le lendemain, évitant pendant ces trois journées les nourritures et condiments d’origine animale (voir Fides 12/01/2016).
Dans son intervention, le Patriarche a en particulier stigmatisé le caractère fragmentaire de l’action politique menée par les partis et les militants des différentes Eglises et communautés chrétiennes. Lors des dernières élections législatives du printemps 2014, les militants politiques liés aux communautés chrétiennes se sont en effet présentés divisés en 9 petites listes.
Dans son intervention d’hier, le Patriarche chaldéen a renouvelé l’appel à toutes les Eglises et communautés chrétiennes irakiennes à créer une liste unitaire de chrétiens aptes à se présenter aux élections, y compris en vertu de leur compétence professionnelle propre, afin de servir leur frères persécutés et l’intérêt général du pays. Si cet appel devait tomber dans le vide, le Patriarche a fait part de son intention de favoriser dans tous les cas la création d’une liste politique unique représentant les instances des communautés chaldéennes. (GV) (Agence Fides 19/01/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network