AMERIQUE/BRESIL - Nouvelles menaces contre les indigènes Guarani et Kaiowá

mardi, 19 janvier 2016 indigènes   violence   groupes armés  
Guarani et Kaiowá

Guarani et Kaiowá

Taquara (Agence Fides) – A l’aube du 15 janvier, des indigènes Guarani et Kaiowá ont repris possession d’une partie de leur territoire traditionnel, dans la zone connue sous le nom de Terre indigène Taquara. La zone, sur laquelle se trouve une ferme, est connue par les indigènes comme Lechucha et fait partie du territoire Taquara, proche de la commune de Juti, dans le Mato Grosso do Sul. En cette journée, les indigènes affirment avoir reçu des menaces de la part d’hommes armés se trouvant à bord de pick-up.
Le fait est intervenu deux jours après l’anniversaire de l’assassinat de Marcos Veron, mort le 13 janvier 2003. Il avait été un responsable historique de Taquara, et se plaça à la tête des Guarani et Kaiowá en 1997, après des années d’attente de la réponse du gouvernement aux demandes d’identification et de démarcation de leur terre.
La note envoyée à Fides par le CIMI (Conseil missionnaire indigène) indique qu’actuellement, le territoire est en attente de ratification de la zone de la part du gouvernement fédéral. Les études d’identification des terres traditionnelles ont commencé en 1999 et, en 2010, le Ministère de la Justice a émis une déclaration reconnaissant les Guarani et Kaiowá comme peuple traditionnellement maître de son territoire.
Les quelques 600 indigènes ont vécu jusqu’ici dans une petite partie de leur territoire traditionnel, n’occupant que 300 des 9.700 ha de Taquara. Dans cet espace restreint, les Guarani et Kaiowá ont souffert d’abus continuels, de menaces et de violations en tout genre, comprenant même l’usage de pesticides dans les plantations de canne à sucre voisines et la déforestation causée par les agriculteurs des alentours.
Fides a signalé à plusieurs reprise la situation difficile des Guarani et Kaiowá (voir Fides 23/09/2010 et 09/08/2013) ainsi que les dénonciations du CIMI (voir Fides 14/06/2012 et 07/04/2014). (CE) (Agence Fides 19/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network