ASIE/TERRE SAINTE - Nouvel acte de vandalisme sectaire contre l’église de la Dormition

lundi, 18 janvier 2016 sectarisme  

Jérusalem (Agence Fides) – Des slogans antichrétiens ont été tracés sur les portes et les murs de l’Abbaye de la Dormition, sur le Mont Sion. Le nouvel acte de vandalisme à l’encontre du Monastère bénédictin a eu lieu le Dimanche 17 janvier, au cours de la journée même où le Pape François a rendu hommage à la communauté juive de Rome, en visitant le Temple majeur. Les moyens de communication officiels du Patriarcat latin de Jérusalem rapportent certains des slogans tracés sur les portes et les murs de l’Abbaye : « Morts aux chrétiens païens, ennemis d’Israël », « Son nom (celui de Jésus NDT) et sa mémoire doivent être effacés » ou encore « Chrétiens en enfer ».
Le nouvel acte de vandalisme sectaire fait suite, à trois semaines de distance, à celui perpétré contre le couvent salésien de Beit Gemal (voir Fides 09/01/2016). Il s’inscrit dans la série des actes d’intimidation perpétrés à l’encontre de monastères chrétiens depuis février 2012. Depuis lors, à plusieurs occasions, signant de la formule « le prix à payer », des groupes extrémistes proches du mouvement des colons ont mené des attaques contre des lieux de culte – églises ou mosquées – fréquentés par la population arabe.
Le Patriarche latin de Jérusalem, a diffusé une note dans laquelle il condamne fermement la nouvelle agression et rappelle que « le seul moyen de faire face à des actes de ce genre est de contrôler l’éducation impartie dans les écoles où sont instruits ces jeunes et de surveiller ceux qui incitent à l’intolérance envers les chrétiens ». Le Patriarcat exprime également le souhait que « les responsables de cette attaque seront arrêtés avant de pouvoir rendre effectives leurs menaces ». (GV) (Agence Fides 18/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network