EUROPE/ESPAGNE - « Hospitalidad » : campagne en faveur d’une culture de solidarité et d’inclusion des migrants et des réfugiés

samedi, 16 janvier 2016 droits fondamentaux   migrants  
Hospitalidad

Hospitalidad

Madrid (Agence Fides) – Hospitalidad, c’est ainsi que s’appelle la campagne lancée par les œuvres sociales des Jésuites en Espagne à l’occasion de la Journée mondiale des Migrants, Dimanche 17 janvier. Il s’agit d’un « appel à l’accueil et à la promotion d’une culture de solidarité et d’inclusion des personnes migrantes ou réfugiées qui arrivent actuellement à nos frontières et sont déjà ici, sans oublier celles qui ne peuvent fuir les conflits, tout comme celles qui se trouvent dans des pays de transit ». La campagne, indique la note envoyée à l’Agence Fides, prévoit quatre types d’action : l’accueil, la coopération, la sensibilisation et l’incidence.
Aujourd’hui, il existe plus de 60 millions de réfugiés et d’évacués dans le monde, la grande majorité demeurant proche de son pays. Mais le besoin de chercher un refuge sûr et de disposer de motifs d’espérance en l’avenir les portent aussi à passer les frontières et à se rendre, par exemple, en Europe, a rappelé le Père Alberto Ares SJ, Délégué du Secteur social des Jésuites en Espagne, en présentant la Campagne. La Mer Méditerranée est devenue la frontière la plus inégalitaire et la plus létale du monde : les 3.771 morts survenues dans le cadre des tentatives de rejoindre l’Europe par la mer en 2015 constituent « un scandale éthique ». Le Père Ares a en outre rappelé qu’au cours de la même année, sont arrivés en Espagne par la péninsule 3.845 migrants et réfugiés ainsi que 10.900 autres personnes entrées par Ceuta et Mellila, actuellement principal point d’accès au pays pour les réfugiés.
Miguel Gonzalez, Coordinateur du Service pour les migrants des Jésuites en Espagne, a illustré deux des quatre lignes directrices de la campagne : l’accueil et la sensibilisation. La première ligne directrice est centrée sur le fait de « répondre aux besoins et de satisfaire les droits des réfugiés et des migrants dans tous les domaines : logements temporaires et d’urgence, défense et assistance légale, soutien psychosocial, formation social et au travail, langue, soutien social et intégration scolaire des enfants ». De même, la campagne offre quelques propositions – pédagogiques, didactiques etc. – en vue de la sensibilisation de la société espagnole à ces thèmes, « afin de favoriser la compréhension de la réalité et de prévenir le racisme et la xénophobie ». (SL) (Agence Fides 16/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network