AMERIQUE/BRESIL - Témoignage d’un Evêque missionnaire

vendredi, 15 janvier 2016 evêques   droits fondamentaux  
S.Exc. Mgr Pedro Casaldáliga

S.Exc. Mgr Pedro Casaldáliga

Sao Felix (Agence Fides) – « Mon rêve était d’aller en Afrique une fois arrivée le moment de la retraite, pour vivre dans la prière et dans la solidarité avec les frères de ce continent de marginalisés. La santé cependant n’aide pas à la réalisation de ce rêve et je ne veux être un poids pour personne. Par suite, je ne retourne pas en Europe. Je reste dans le tiers monde ». C’est ce qu’a déclaré l’Evêque émérite de la Prélature de Sao Félix do Araguia (Mato Grosso), en Amazonie, dans un court message parvenu notamment à l’Agence Fides.
S.Exc. Mgr Pedro Casaldáliga, Evêque espagnol qui fêtera le 16 février prochain ses 88 ans et qui souffre depuis quelques années de la maladie de Parkinson, est considéré comme la voix des pauvres, des indigènes et des sans terre de l’Amazonie brésilienne. Au Brésil depuis 1968, après avoir passé sept ans comme missionnaire en Guinée équatorial, clarétain (CMF), il est l’un des représentants de la théologie de la libération et a âprement critiqué la dictature militaire qui a gouverné le Brésil de 1964 à 1985. Malgré les menaces de mort répétées reçues pratiquement pendant toute sa vie, il s’est toujours refusé de quitter la réalité amazonienne. En 2012, il a été contraint à quitter temporairement la région (voir Fides 10/12/2012), à cause de la recrudescence des menaces suite à ses déclarations en faveur des indigènes Xavante dans le cadre d’une dispute avec les éleveurs à propos de la propriété de terrains dans les environs de Sao Félix. Voici cinq ans, le gouvernement brésilien a conféré un prix spécial pour son action en faveur des droits fondamentaux. (CE) (Agence Fides 15/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network