AMERIQUE/ETATS UNIS - Soutien des Ordinaires de Miami et de Dallas aux mesures présidentielles en matière de limitation de la diffusion des armes

jeudi, 7 janvier 2016 evêques   politique   violence  

Washington (Agence Fides) – « Grâce à Dieu, il existe quelqu’un qui a finalement le courage de combler les lacunes de nos lois honteuses en matière de contrôle des armes pour réduire le nombre de massacres, de suicides et d’homicides qui sont devenus une plaie dans notre pays ». C’est ainsi que s’est exprimé l’Evêque de Dallas (Texas), S.Exc. Mgr Kevin Joseph Farrell, dans un post publié sur son blog le 5 janvier.
L’Evêque a qualifié la proposition du Président Obama de « modérée » et a interprété la réaction véhémente d’une partie du Congrès à la lumière du fait qu’elle « est effrontément vendue au groupe de pression des armes ».
Dans son intervention, Mgr Farrell a voulu réaffirmer que demeurera cependant interdit de s’introduire armés et de montrer des armes dans les lieux publics dépendant de son Diocèse, malgré la récente disposition permettant aux détenteurs d’armes de les porter et de les exhiber en public dans l’Etat du Texas.
« Ce choix – a écrit Mgr Farrell – est fondé sur la conviction que nos églises, écoles et autres lieux de culte sont destinés à être des sanctuaires, lieux sacrés dans lesquels les personnes viennent prier et participer aux célébrations de l’Eglise ».
Au fil des ans, la Conférence épiscopale des Etats-Unis est intervenue sur une vaste gamme de politiques publiques. Entre autres choses, les Evêques américains ont exprimé leur contrariété au « mariage » entre personnes du même sexe, dénoncé le trafic d’êtres humains, demandé l’abolition de la peine de mort et sollicité le Congrès afin qu’il modifie la politique en matière d’immigration.
Déjà en 1994, les Evêques avaient publié un document intitulé Confronting a Culture of Violence dans lequel ils reprenaient l’appel d’une grand-mère aux obsèques de son petit-fils : « Espérons que quelqu’un, quelque part, d’une certaine manière, fera quelque chose à propos des raisons qui portent maintenant nos enfants à s’entretuer ». C’est à ce document que s’est référé hier S.Exc. Mgr Thomas G. Wenski, Archevêque de Miami, dans un communiqué publié par la Conférence épiscopale des Etats-Unis après les déclarations du Président Obama sur la nécessité de mesures visant à réglementer la vente et la diffusion des armes à feu. « Pendant longtemps – peut-on lire dans le texte parvenu à l’Agence Fides – les Evêques des Etats-Unis ont demandé des politiques raisonnables pour contribuer à réduire la violence perpétrée en ayant recours aux armes. La violence au sein de notre société constitue un problème complexe, qui présente de nombreux aspects et prend des formes variées. Même si aucune mesure n’est en mesure d’éliminer tous les actes de violence impliquant l’usage des armes à feu, nous accueillons favorablement les efforts raisonnables visant à sauver des vies humaines et à rendre les communautés plus sûres. Nous espérons que le Congrès prendra cette question de manière plus sérieuse, en considérant tous les aspects qu’elle implique ».
Selon des données circulant dans les moyens de communication, au cours de la seule année 2013, aux Etats-Unis, 33.000 personnes ont été tuées par balles. (CE) (Agence Fides 07/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network