ASIE/IRAQ - Enseignants de la province de Ninive en révolte contre les programmes scolaires imposés par les djihadistes

jeudi, 7 janvier 2016 instruction  

Mossoul (Agence Fides) – Plus de trente enseignants oeuvrant dans la province irakienne septentrionale de Ninive, actuellement sous le contrôle des djihadistes du prétendu « Etat islamique », ont été arrêtés au cours de ces dernières heures pour s’être refusés de suivre les nouveaux programmes d’instruction imposés par les djihadistes dans les écoles de la région. La nouvelle des arrestations d’enseignants « rebelles » a été transmise par des sources locales aux moyens de communication kurdes qui couvrent le nord de l’Irak, comme l’Agence Ara News. Les enseignants arrêtés seront soumis au jugement du tribunal islamique institué par les djihadistes qui a sa place forte irakienne à Mossoul. L’organe « judiciaire » pourra disposer le remplacement des enseignants arrêtés par des enseignants plus dociles et alignés sur les positions du prétendu « Etat islamique ».
Après la prise de Mossoul et l’installation du prétendu « Etat islamique », les militants de ce dernier se sont appliqués avec force à modifier les programmes scolaires pour transformer les établissements d’enseignement en autant de bases pour l’endoctrinement djihadiste des jeunes générations. Des classes de la région, ont été bannies les leçons de philosophie, de chimie, de biologie et de mathématiques, remplacées par des cours sur la charia et le djihad. Ainsi que l’a indiqué en son temps l’Agence Fides (voir Fides 13/09/2014), déjà au début de l’année scolaire 2014-2015, les écoles de Mossoul et de la plaine de Ninive qui portaient des noms chrétiens avaient dû en changer alors que des programmes scolaires de tout niveau ont été abolis l’enseignement de la langue et de la culture syriaque et l’éducation religieuse chrétienne.
La révolte des enseignants est cependant lue par les observateurs comme un signal éloquent de l’intolérance de la population envers le prétendu « Etat islamique ». (GV) (Agence Fides 07/01/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network