AFRIQUE/SOUDAN - 18.000 écoliers privés d’instruction après la fermeture d’établissements d’enseignement à cause du manque de fonds

jeudi, 7 janvier 2016 instruction  

United Nations Photo

El Fasher (Agence Fides) – Dans le camp de réfugiés de Zamzam, non loin de la ville d’El Fasher, capitale du Nord Darfour, l’instruction scolaire de quelques 18.000 jeunes est en danger. En effet, selon des sources locales, le manque de financement a contraint (les ONG gérant ce service NDT) à se retirer le 31 décembre 2015. Dans un communiqué diffusé par Radio Dabanga, le porte-parole local ajoute que « les 48 centres, gérés par différentes ONG, offraient des services d’instruction aux jeunes d’âge préscolaire et de soutien social et psychologique aux enfants traumatisés par les conflits armés. La fermeture sera la cause de nouveaux abandons scolaires et de nombreux enfants se trouveront à affronter un avenir incertain. (AP) (Agence Fides 07/01/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network