http://www.fides.org

Dossier

2005-09-10

Instrumentum mensis Augusti pro lectura Magisterii Summi Pontifici Benedicti XVI, pro evangelizatione in terris missionum

Les XXe Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Cologne ont été au centre du Magistère de Benoît XVI pendant le mois d’août. À l’occasion de ces JMJ, Benoît XVI a effectué son premier voyage apostolique hors des murs du Vatican, et précisément dans sa terre natale. Des JMJ centrées sur le thème de l’adoration, comme le rappelle le titre de cet événement : « Nous sommes venus l’adorer » (Mt 2,2). Le Pape a exhorté les jeunes à faire de l’Eucharistie et de l’adoration le centre de leur vie de chrétiens, le centre de chacune de leurs journées. Particulièrement significatives furent les rencontres de Benoît XVI avec les représentants des différentes confessions chrétiennes d’Allemagne, ainsi que des communautés juives et musulmanes, au cours desquelles le Saint-Père a notamment réaffirmé les principes fondamentaux d’un dialogue œcuménique correct, un dialogue qui doit advenir sans trahir la vérité, c’est-à-dire Jésus Christ. Le Souverain Pontife a souligné encore une fois les engagements pris dès le début de son pontificat : poursuivre avec une grande vigueur le chemin en vue d’une amélioration des relations et de l'amitié avec le peuple juif, travailler en vue de la reconstruction de l’unité pleine et visible de tous les disciples du Christ, et poursuivre le dialogue interreligieux et interculturel entre chrétiens et musulmans… qui est une nécessité vitale, dont dépend en grande partie notre futur ». « Du cœur de la ‘vieille’ Europe, qui au siècle dernier, a connu d’horribles conflits et des régimes inhumains, les jeunes ont reproposé à l’humanité de notre temps le message de l’espérance qui ne déçoit pas, car elle est fondée sur la Parole de Dieu qui s’est fait chair en Jésus Christ, mort et ressuscité pour notre salut. A Cologne, les jeunes ont rencontré et adoré l’Emmanuel, le Dieu-avec-nous, dans le mystère de l’Eucharistie et ils ont mieux compris que l’Eglise est la grande famille à travers laquelle Dieu forme un espace de communion et d’unité entre chaque continent, culture et race, une famille plus grande que le monde, qui ne connaît pas de limites ni de frontières, pour ainsi dire une ‘grande communauté de pèlerins’ qui avancent avec le Christ, guidés par Lui, étoile radieuse qui illumine l’histoire ».

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network