http://www.fides.org

Europa

2003-07-31

EUROPE / ESPAGNE - « MARIE COMMENCE FORMELLEMENT L’ÉVANGÉLISATION PAR SON FIAT » : UNE RÉFLEXION SUR « MARIE ÉTOILE DE L’ÉVANGÉLISATION » DE Mgr FRANCISCO PEREZ GONZALEZ, DIRECTEUR NATIONAL DES OEUVRES PONTIFICALES MISSIONNAIRES

Madrid (Agence Fides) – « La Vierge Marie est-elle l’Étoile de l’évangélisation parce qu’elle se trouve au Cénacle avec les apôtres le jour de la Pentecôte ? Est-ce seulement par hasard qu’elle se trouvait avec eux, et par conséquent ce titre est accidentel ? Ou n’est-ce pas plutôt que sa mission, par la volonté divine, est essentiellement évangélisatrice ? ». Telles sont les questions par lesquelles Mgr Francisco Perez, évêque de Osma-Soria et directeur national des Oeuvres pontificales missionnaires d’Espagne entame sa réflexion sur « Marie, Étoile de l’évangélisation », publiée dans la revue Misioneros Tercer Milenio de juin 2003, en se référant au titre attribué à Marie par le Pape Paul VI dans son Exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi.
« Marie ne peut pas ne pas être évangélisatrice, puisqu’elle est la Mère du Verbe incarné, Co-rédemptrice du genre humain, Reine des apôtres et Mère de l’Église », affirme Mgr Perez. Cette réflexion se poursuit par une analyse du sens du verbe « évangéliser » : il faut faire référence à Jésus-Christ, « premier évangélisateur, qui est témoin, par sa parole, sa vie, sa passion, sa mort et sa résurrection, de la vérité annoncée et prêchée ». Le Christ est donc l’agent principal de l’évangélisation et Marie, sa mère, est étroitement unie à lui : « La vie du Christ est si intimement unie à celle de la Vierge que sans elle, elle n’aurait pas pu se réaliser, et ne peut ni s’écrire ni se décrire ». C’est pourquoi, dit encore Mgr Perez, « non seulement par sa maternité, mais aussi et surtout par son union avec le Christ, la Vierge est vraiment évangélisatrice, Étoile de l’évangélisation ».
Toute évangélisation authentique est ordonnée au salut des hommes, et c’est pourquoi la Sainte Vierge est pleinement évangélisatrice, puisqu’elle « conçoit le Fils de Dieu, se donne du mal pour son Fils, et le mal qu’elle se donne est pour tous ceux qui doivent être rachetés et sauvés par Jésus-Christ ». Son « fiat » est un oui à tout le projet de Dieu pour sauver l’humanité… Marie commence formellement l’évangélisation en prononçant son « Qu’il m’advienne selon ta parole ». Mgr Francisco Perez conclut sa réflexion en affirmant : « Comme toute la vie de Jésus, ainsi celle de Marie, en union intime avec la vie du Christ selon la volonté du Père, fait partie de l’Évangile : elle est évangélisatrice, l’évangélisatrice la plus sublime, authentique Étoile de l’évangélisation ». (R.G) (Agence Fides 31/7/2003)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network