http://www.fides.org

Europa

2003-07-30

EUROPE/ITALIE - À RIVA DEL GARDA, RENDEZ-VOUS POUR COMPRENDRE COMMENT LES GRANDS MOYENS DE COMMUNICATION DE MASSE TRAITENT LE THÈME DE LA COOPÉRATION AU DÉVELOPEMENT ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

Rome (Agence Fides) – Du 24 au 29 août 2003 à Riva del Garda, des centaines de personnes rencontreront des experts connus à la XIVe Semaine d’éducation à la mondialité, afin de réfléchir sur le thème : « Information et développement. La superficialité des informations, la vérité de l’histoire ». Cette rencontre est organisée par le VIS (Volontariato Internazionale per lo Sviluppo), l’ONG des Oeuvres salésiennes en collaboration avec l’UNIP (Università Internazionale delle Istituzioni dei Popoli per la pace - Fondazione Opera Campana dei Caduti di Rovereto), une importante institution culturelle spécialisée dans les études sur la paix.
Durant l’édition de cette année, on tentera de comprendre comment les grands moyens de communication de masse traitent le thème de la coopération au développement et de la solidarité internationale. Aujourd’hui plus que jamais, pour exister et être pris en considération, il faut être présent d’une façon ou d’une autre dans les médias. Malheureusement, des millions de personnes dans le sud du monde n’ont droit à aucune représentation. Ou plus exactement, ils y ont droit – et pas toujours – uniquement pour montrer leur côté le plus négatif. Les médias occidentaux ne parlent d’eux qu’à l’occasion de famines, guerres, tragédies ou catastrophes naturelles. Durant cette rencontre, on analysera l’image de la culture, de l’histoire et des problèmes « de l’étranger » que les médias présentent au public. En outre, on examinera la question des modalités d’action et de l’efficacité des ONG, et le grand fossé qui sépare le nord du sud du monde.
Cette manifestation, qui est ouverte à tous, entend traiter quelques-unes des thématiques liées à l’information et au développement en cherchant à dégager les facteurs qui peuvent déterminer la stratégie de communication tant du point de vue des médias traditionnels et nouveaux que ce celui des organisations qui se consacrent au développement. De nombreuses personnalités ont été invitées à participer à ces journées d’étude au cours desquelles se confronteront des experts en communications reconnus, des professionnels de la coopération au développement, des professeurs universitaires et des opérateurs. (AP) (30/7/2003 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network