http://www.fides.org

Asia

2003-07-23

ASIE / VIETNAM - « GRANDE ESPÉRANCE POUR LA VIE RELIGIEUSE AU VIÊT-NAM », DÉCLARE À L’AGENCE FIDES L’ÉVÊQUE SALÉSIEN DE BUI CHU, ORGANISATEUR DE LA PREMIÈRE RENCONTRE NATIONALE DES RELIGIEUX VIETNAMIENS DEPUIS 50 ANS: LES INSTITUTS RELIGIEUX LOCAUX EN CROISSANCE

Bui Chu (Agence Fides) – « Nous sommes heureux. Nous nourrissons une grande espérance pour la croissance de la vie religieuse au Viêt-nam, en qualité et en quantité. Nous continuerons à travailler surtout pour la formation »: Ce sont les paroles prononcées lors d’une entrevue avec l’Agence Fides par Mgr Joseph Hoang Van Tiem, Évêque Salésien de Bui Chu, dans le Sud du Viêt-nam, racontant les fruits de la rencontre nationale des représentants des religieux dans le pays, qui s’est tenue le 8 juillet dernier sur les lieux de sa résidence de Bui Chu. Cette rencontre est la première du genre que l’Église vietnamienne réussit à organiser dans le pays en 50 ans d’histoire plus qu’agités. Ont pris part à cette assemblée 21 représentants des Ordres religieux de tous les diocèses du Viêt-nam.
Mgr Hoang Van Tiem est responsable de la Commission Épiscopale pour les religieux, instituée en 2001. « Le but de la réunion – explique l’Évêque à l’Agence Fides – était de stimuler la vie religieuse au Viêt-nam pour vivre selon les indications de notre Mère l’Église. Les participants ont été très contents, ils ont vécu une expérience de communion et de partage. L’aspect le plus important sur lequel nous devons nous concentrer est la formation, qui est fondamentale pour nous tous ». Mgr Van Tiem note que « dans le Sud du pays la vie pour les religieux est plus facile, tandis qu’au Nord, tout est plus difficile: ils parviennent seulement à survivre sous un contrôle plus strict, et quelques congrégations souffrent de difficultés économiques, elles sont contraintes d’envoyer leurs aspirants et novices à étudier dans le Sud ».
Ceux qui étaient présents à la rencontre ont manifesté leur désir de se renouveler dans la vie religieuse, en s’engageant dans la foi et la charité, pour vivre l’Évangile sur les lieux où ils œuvrent. Les religieux au Viêt-nam sont engagés dans l’éducation, la santé, le service social et la culture. Tous les délégués ont souligné que, pour être fidèles à leur vocation et offrir un service utile, il est nécessaire de vivre une profonde vie spirituelle, dans la mesure où la contemplation est une dimension essentielle de la vie religieuse.
La Commission pour les religieux aide tous les Ordres présents au Viêt-nam et veille à ce qu’ils entretiennent un bon rapport avec les Évêques. Elle organise des journées de prière et des initiatives de promotion vocationnelles et traduit les documents de l’Église et les discours du Pape sur la vie religieuse. « Le Seigneur continue de nous donner des vocations – souligne Mgr Van Tiem – et les instituts religieux au Viêt-nam connaissent une période de croissance ». L’Évêque, le soir précédant la rencontre, a envoyé un message à plus de 1000 jeunes, hommes et femmes, parmi les aspirants et les candidats à l’entrée dans les instituts de vie consacrée, pour les prévenir de l’ouverture de la conférence.
Au Viêt-nam sont présentes 46 congrégations féminines, 25 masculines et 19 instituts séculiers. Les prêtres religieux sont au nombre de 474, les religieux non-prêtres 1487, les sœurs 9584. Puis il y a encore 1844 séminaristes comprenant les diocésains et les religieux.
(P.A.) (23/7/2003 Agence Fides)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network