http://www.fides.org

Vaticano

2003-07-28

VATICAN - LE PAPE À L’ANGÉLUS : « L’EUROPE D’AUJOURD’HUI A GRAND BESOIN DE LA PRÉSENCE DE CATHOLIQUES AYANT UNE FOI ADULTE ET DE COMMUNAUTÉS CHRÉTIENNES MISSIONNAIRES QUI TÉMOIGNENT L’AMOUR DE DIEU POUR TOUS LES HOMMES » - APPEL POUR LE LIBERIA

Castel Gandolfo (Agence Fides) – Un nouvel appel à toutes les communautés chrétiennes du continent européen pour qu’elles « sachent retrouver l’enthousiasme évangélique de l’annonce et du témoignage » et un appel pour la paix en Afrique ont été lancés par le Saint-Père Jean-Paul II le dimanche 27 juillet, durant la récitation de l’Angélus au Palais apostolique de Castel Gandolfo.
« L’Église a reçu du Christ ressuscité le mandat de proclamer l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre », a dit le Pape. « Au cours de ces dimanches, j’ai eu à plusieurs reprises l’occasion de rappeler que les communautés ecclésiales d’Europe sont appelées tout particulièrement à cette tâche. Si certaines régions et certains milieux attendent la première annonce de l’Évangile, partout cette annonce doit aussi être renouvelée. Souvent en effet, la connaissance du christianisme est considérée comme acquise, alors qu’en réalité la Bible est peu lue et étudiée, la catéchèse n’est pas toujours approfondie, les Sacrements sont peu fréquentés. De sorte que, au lieu de la foi authentique, se répand un sentiment religieux vague et peu contraignant qui peut devenir agnosticisme et athéisme pratique. L’Europe d’aujourd’hui a grand besoin de la présence de catholiques ayant une foi adulte et de communautés chrétiennes missionnaires qui témoignent l’amour de Dieu pour tous les hommes ».
Les présupposés indiqués par le Saint-Père pour une « annonce renouvelée du Christ » sont : unité profonde et communion au sein de l’Église, engagement sincère dans le domaine œcuménique et dans le dialogue avec les fidèles des autres religions. « L’Évangile est une lumière qui touche tout le vaste champ de la vie sociale : de la famille à la culture, à l’école et à l’université, aux jeunes, aux mass media, à l’économie, à la politique… Le Christ va à la rencontre de l’homme partout où il vit et œuvre, en donnant toujours un sens plein à son existence ».
Après la prière de l’Angélus, le Saint-Père a lancé un appel pour la paix en Afrique, et en particulier au Liberia : « La rencontre d’aujourd’hui est aussi une occasion propice pour manifester notre solidarité à nos frères et sœurs d’Afrique où, à côté des progrès et des initiatives positives de paix, perdurent des foyers de violence dévastatrice. Je me réfère en particulier aux informations dramatiques qui arrivent du Liberia. Face aux épreuves de ces chères populations, nous ne pouvons que demander à tous ceux qui ont une arme dans les mains de la déposer afin de redonner une place au dialogue et à l’action concertée de la communauté internationale.
(S.L.) (Agence Fides 28/7/2003)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network