VATICAN - Discours du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples aux Evêques du Bangladesh : « soyez semeurs d’unité dans vos Diocèses »

samedi, 12 septembre 2015

Dhaka (Agence Fides) – L’unité avec le Christ et avec la communauté des fidèles, qui « ont le droit de voir leurs Evêques vivre en communion, tant dans les décisions pastorales qu’ils adoptent que dans leur application » a été soulignée ce matin par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, lors de sa rencontre avec les Evêques de la Conférence épiscopale du Bangladesh à Dhaka, dans le cadre de sa visite pastorale en Asie (voir Fides 07/09/2015).
« Semez l’unité et non la division dans vos Diocèses » a recommandé le Cardinal. Même si le contexte de chaque Diocèse peut différer et par conséquence également différer également les activités missionnaires et les modalités choisies pour évangéliser, toutefois, « la direction de tous les Diocèses doit toujours être unique et identique ». Il a ensuite expliqué : « L’unité n’implique pas l’uniformité… Aucun Evêque ne peut prétendre qu’un Diocèse soit sa propriété personnelle. L’Eglise appartient au Christ et nous sommes ses serviteurs, des serviteurs qui s’efforcent de faire Sa volonté. Tous les baptisés appartiennent à l’Eglise et ses Pasteurs se voient confier la mission de conduire les membres par le juste chemin. Nous sommes des serviteurs et non pas des maîtres ».
Le Préfet du Dicastère missionnaire a cité avec satisfaction le grand nombre de personnes qui reçoivent le Baptême et les nombreuses conversions, en particulier dans les zones rurales et parmi les groupes tribaux, exhortant les Evêques à « poursuivre cette mission » et à « promouvoir l’Evangélisation de ces personnes » sans toutefois négliger les engagements pastoraux dans les zones urbaines. Il a ensuite fait les éloges de l’engagement des Evêques qui se rendent souvent en visite dans les Paroisses, les communautés et autres institutions. « Cela démontrera que nous sommes les serviteurs de tous. En outre, vous savez bien combien ces personnes se sentent reconnaissantes et privilégiées lorsqu’elles reçoivent la visite de leur Pasteur ».
« Je suis bien conscient des difficultés que vous rencontrez en vivant comme une minorité au Bangladesh – a poursuivi le Cardinal Filoni. Le grand défi est de vivre en harmonie avec ceux qui professent d’autres religions, de chercher un terrain commun de dialogue sans compromettre la vérité de notre foi… Je vous invite à construire des relations harmonieuses avec tous. Les autres religions ne sont ni nos rivales ni nos concurrentes. Le Pape François nous rappelle que la foi se propose non seulement au travers de la prédication mais également par le contact personnel et le témoignage… Nous sommes appelés à établir des Eglises locales enracinées dans la culture de chaque nation, mais toujours cohérentes avec les enseignements et la doctrine de l’Eglise catholique. Avec le temps, chaque Eglise locale doit grandir, avec le clergé diocésain et les Evêques locaux, de manière à ce que l’activité missionnaire parvienne à toute zone reculée et nécessiteuse ».
Parmi les recommandations du Cardinal Filoni aux Evêques du Bangladesh figure en premier lieu l’attention particulière au chemin de formation qui se déroule dans les séminaires, puis le soin de la formation permanente des prêtres et la participation des laïcs à la vie de l’Eglise, à l’œuvre d’Evangélisation et à l’administration des Diocèses.
« Le Peuple de Dieu attend beaucoup de vous en tant qu’Evêques – a conclu le Cardinal. Votre peuple attend de vous que vous soyez des missionnaires qui travaillent durement, des promoteurs de communion, des collaborateurs au sein de l’Eglise parmi les premiers à encourager les prêtres, les religieux et les laïcs ». (SL) (Agence Fides 12/09/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network