EUROPE/ESPAGNE - Le manque d’eau potable responsable de la mort d’un enfant par minute

vendredi, 20 mars 2015

Madrid (Agence Fides) – A l’occasion de la prochaine Journée mondiale de l’eau, prévue pour le 22 mars, l’ONG Plan International a rappelé que, chaque année, environ 500.000 enfants et plus de 750 millions d’adultes meurent de par le monde suite au manque d’accès à l’eau potable. Cette urgence favorise la diffusion de maladies telles que la diarrhée ou la fièvre typhoïde. Le manque d’eau propre aggrave la pauvreté des pays en voie de développement et provoque dénutrition et mort. Selon les responsables de Plan International Espagne, l’accès à l’eau potable dans une communauté améliore de manière notable les aspects tels que l’instruction et l’égalité entre les sexes, outre à faire croître les indices de fréquentation des écoles. Les programmes hydriques de l’ONG prévoient des projets visant à combattre des maladies telles que le paludisme ou le choléra dans différents pays du monde afin d’éviter qu’à chaque minute qui passe un enfant ne meurt. (AP) (Agence Fides 20/03/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network