VATICAN - Visite du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au Sanctuaire de La Vang et acte de consécration à Notre-Dame pour l’évangélisation du Vietnam et du Continent asiatique

vendredi, 23 janvier 2015

La Vang (Agence Fides) – « Comme pèlerin - aussi pour le compte de notre Congrégation missionnaire - je demande à Marie Sa protection pour l’œuvre d’évangélisation du monde : Elle qui a engendré Jésus, l’Evangile vivant, la Parole de Dieu, et qui a accompagné l’Eglise à partir de la Pentecôte, qu’Elle soit encore Mère pour tant de Fils de l’Eglise, en particulier dans le Continent Asiatique. Pour cette raison, aujourd’hui j’apporte comme don trois roses en argent, en souvenir perpétuel de cette demande ». Tels sont les mots par lesquels S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a prononcé un acte solennel de consécration au cours de la Messe qu’il a présidé dans l’après-midi du 22 janvier au Sanctuaire marial national de La Vang, nouvelle étape de sa visite pastorale au Vietnam (voir Fides 19/01/2015).
Cœur battant de la foi et de la spiritualité mariale au Vietnam, le Sanctuaire de La Vang, sis à quelques 600 Km de Hue, est lié aux apparitions de Notre-Dame dans la forêt proche de Quang Tri, à un groupe de catholiques vietnamiens qui s’y était réfugié pour échapper à la persécution. La première apparition eut lieu en 1798 et elle fut suivie par de nombreuses autres. En 1886, une fois achevées les persécutions, fut érigée sur le lieu de celles-ci une modeste église en bois, qui devint le lieu d’intenses pèlerinages. Incendiée par la suite par les persécuteurs, l’église fut remplacée par une construction en dur, inaugurée en 1901 lorsque Notre-Dame de La Vang fut proclamée « Patronne des catholiques vietnamiens ». Afin de contenir le flux toujours croissant des fidèles, différents chapelles et de nombreuses œuvres furent construites par la suite, mais les différentes constructions de La Vang furent complètement abattues en 1972, durant la guerre entre le Nord et le Sud. C’est seulement après la réunification du pays, le 30 avril 1975, que les Evêques de tout le Vietnam, réunis à Hanoi, le 1er mai 1980, renouvelèrent solennellement la reconnaissance de La Vang comme « centre marial national ». Aujourd’hui, le Sanctuaire marial est l’un des plus connus et les plus fréquentés non seulement du Vietnam mais de tout le continent asiatique.
Dans son homélie, le Préfet du Dicastère missionnaire a invité les participants à la Messe à retourner aux pieds de la Croix, lors de la double consigne faite par Jésus : « Cela signifie que Jésus a fait don de Marie à nous aussi. Il ne l’a pas emportée avec lui. Voilà pourquoi, pendant deux mille ans, souvent Marie est apparue parmi nous – a-t-il souligné. Pensons tout récemment à Lourdes, à Fatima ; pensons à ce lieu, La Vang ! Que s’est-il passé ici ? Vous connaissez la belle histoire des premiers chrétiens persécutés qui ont trouvé refuge, encouragement et protection en ce lieu. C’est le signe que Marie habite ici et, à juste titre, vos Evêques ont proclamé ce lieu : Sanctuaire Marial National ».
Le Cardinal Filoni a ensuite conclu en invitant à remercier la Très Sainte Vierge Marie pour son « don » d’être présente en ce lieu : « Elle est aujourd’hui avec nous et, ensemble avec vous, je Lui renouvelle l’acte de consécration pour l’Evangélisation de cette terre et de tout le Continent Asiatique ». (SL) (Agence Fides 23/01/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network