VATICAN - Discours du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples devant la Conférence épiscopale, « une Eglise vivante » se distinguant par « la foi solide des fidèles vietnamiens »

mardi, 20 janvier 2015

Hanoi (Agence Fides) – « Je suis heureux de me trouver parmi vous et je remercie de tout cœur la Conférence Episcopale pour l’invitation qui me permet de visiter votre Pays (…) A cette occasion, j’espère voir moi aussi, de mes propres yeux, la vitalité de votre Communauté, la foi solide des fidèles vietnamiens » : tels sont les sentiments exprimés par S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, au cours de la rencontre avec la Conférence épiscopale du Vietnam, qui a eu lieu ce matin à Hanoi, au début de sa visite pastorale dans le pays (voir Fides 19/01/2015).
Au Vietnam, la pratique religieuse est élevée (80-93%), « pas seulement le dimanche, mais même dans les jours ouvrables » a souligné le Cardinal. Dans tous les Diocèses et les Paroisses, les organisations d’apostolat des laïcs sont florissantes. Partout les fidèles « témoignent un intérêt particulier pour la Parole de Dieu et l’étude du Catéchisme. En outre, ils sont désireux de contribuer, par leurs propres efforts et capacités, à l’édification et au développement de l’Eglise et du Pays ».
Le Préfet a attiré l’attention des Evêques sur l’Exhortation apostolique Evangelii Gaudium, « un précieux texte, parce qu’il est un document programmatique pour l’Eglise aujourd’hui et il représente la vision que le Pape François en donne pour les prochaines années. Ce dernier affirme que la joie de l’Evangile est à la base de l’Evangélisation. La joie de l’Evangile naît et renaît de la rencontre personnelle avec Jésus, de laquelle découle le changement dans la vie et dans la missionnarité ».
Après avoir cité le 50ème Anniversaire du Décret conciliaire Ad Gentes, sur l’activité missionnaire de l’Eglise, le Cardinal Filoni a rappelé que les premières semences de la foi furent apportées au Vietnam par les Jésuites, par les Pères des Missions étrangères de Paris, par les Dominicains, par les Augustins, par les Franciscains et par beaucoup d’autres. « Les petites semences ont tellement pris racine dans la culture et les coutumes qu’aujourd’hui la foi est entrée dans la vie de beaucoup de chrétiens vietnamiens. En 2010, l’Eglise du Vietnam a célébré une Année Jubilaire en mémoire de 350 ans de la création de la Hiérarchie Ecclésiastique. Aujourd’hui vous voulons commémorer les 400 ans du début de l’Evangélisation ».
Réaffirmant ensuite la validité Décret conciliaire, le Préfet du Dicastère missionnaire a souligné que « chaque Evêque doit continuer à assumer personnellement la responsabilité d’évangéliser » et que « l’Evêque comme tête et centre de l’apostolat diocésain doit promouvoir, diriger et coordonner l’activité missionnaire ; en outre, il doit encourager tous les membres du Peuple de Dieu à participer à l’œuvre missionnaire », sans jamais oublier que « ce devoir missionnaire ne peut se réaliser vraiment qu’avec la collaboration et la prière de toute l’Eglise ».
Enfin, le Cardinal n’a pas oublié de mettre en évidence que « le chemin de l’évangélisation n’est pas facile à parcourir » et, à ce propos, « le Serviteur de Dieu François-Xavier Ngyên Vãn Thuân, témoin de l’espérance et ministre de la miséricorde de Dieu, est un modèle extraordinaire de l’annonce de la Parole en toutes circonstances, opportunes ou non opportunes, mais il nous montre comment pratiquer la patience et la prudence, en particulier dans le dialogue ». (SL) (Agence Fides 20/01/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network