http://www.fides.org

Asia

2003-07-08

ASIE / PHILIPPINES - DIALOGUE ET RECONCILIATION : LE PROGRAMME DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA CONFERENCE EPISCOPALE DES PHILIPPINES, MGR FERNANDO CAPALLA

Davao (Agence Fides) – « Mon programme est le dialogue. J’ai toujours travaillé pour la paix et la réconciliation à Mindanao, et je continuerai à le faire ». Ce sont les premières paroles confiées à l’agence Fides, par le nouveau Président de la Conférence Episcopale des Philippines, Mgr Fernando Capalla, Archevêque de Davao, ville située dans l’île de Mindanao où sévissent les rebelles séparatistes. Le nouveau Président a été élu lors de l’Assemblée des Evêques des Philippines qui se sont réunis du 5 au 7 juillet à Tagatay City (Manille).
L’activité de médiation et de réconciliation est utile non seulement à l’Eglise et à la population locale, explique l’Archevêque, mais au pays tout entier, qui a besoin de retrouver l’unité, la confiance et la stabilité. Depuis plusieurs années, nous travaillons à chercher à résoudre par des moyens pacifiques le conflit de Mindanao. A présent, les groupes rebelles ont manifesté de nouveau leur disponibilité pour les négociations. Il y a une espérance que le gouvernement de Manille doit lui aussi savoir accueillir, étant donné les pressions qu’il reçoit de l’extérieur. Le problème de Mindanao est politique et économique. Il faut travailler pour le bien-être de la population et redonner une vie digne aux réfugiés ».
Mgr Capalla trace la voie de la paix proposée par l’Eglise : « S’employer sans se lasser en faveur du dialogue inter-religieux et de la réconciliation, fondée sur le pardon réciproque, dans l’esprit de la Bible et du coran. Un esprit authentique de foi n’est pas un obstacle pour la paix, mais peut être un pont pour créer l’harmonie entre des communautés différentes ».
L’Archevêque, qui a 68 ans, a été responsable pendant des années de la Commission Episcopale pour l’œcuménisme et le dialogue inter-religieux. Il succède à Mgr Orlando Quevedo, Archevêque de Cotabato. Mgr Capalla a été dans le passé Evêque de Iligan del Nord, à Mindanao, et Administrateur Apostolique de Marawi de 1987 à 1991. Nommé Evêque Coadjuteur de Davao en 1994, il en est devenu l’Archevêque deux ans plus tard.
Depuis 1980, il a été en première ligne pour participer aux différentes Commissions de médiations et de négociations avec les rebelles des Philippines du Sud, appelé par les Présidents qui se sont succédés au pouvoir, Fidel Ramos, Corazon Aquino,Joseph Estrada, Gloria Arroyo.
Mgr Capalla dirige aussi le « Bishop-Ulama Forum » créé à Mindanao en 1996 (« actuellement « Bishop-Ulama Conference »), organisme qui réunit des dirigeants chrétiens et musulmans de Mindanao et lance des initiatives de dialogue et de paix. (P.A.)
(Agence Fides, juillet 2003, 34 lignes, 437 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network