http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-29

ASIE/PHILIPPINES - Déclaration du Président de la Conférence épiscopale des Philippines à propos de la lutte contre le prétendu « Etat islamique »

Manille (Agence Fides) – L’Eglise catholique aux Philippines fera ce qui est en son pouvoir pour lutter contre les actions brutales du prétendu « Etat islamique » qui terrorise le nord de l’Irak. C’est ce que promet S.Exc. Mgr Socrates Villegas, Président de la Conférence épiscopale des Philippines, promettant la contribution de l’Eglise locale, sur place et à l’étranger.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides, d’un côté, l’Eglise aux Philippines se préoccupe d’aider grâce à des campagnes de donations et de solidarité, les chrétiens et les autres populations évacués à cause de la violence des militants islamiques en Irak. De l’autre, elle veut décourager la population philippine de religion islamique – qui compte 6 millions de personnes dans le sud de l’archipel – d’adhérer aux théories du califat et de nourrir des tentations de s’unir à la violence.
L’Archevêque a rappelé avec indignation les « abus, décapitations et violences en tout genre qui démontrent un dévoiement total de la religion ». « Massacrer, tuer, détruire au nom de Dieu est un message terrible envoyé au monde. On déclare de cette manière que la religion est un instrument de mort et que la foi peut générer beaucoup de cruauté » a-t-il expliqué.
L’Eglise aux Philippines exprime également sa préoccupation du fait que certains militants des groupes extrémistes philippins tels qu’Abu Sayyaf, ont fait part de leur soutien au prétendu « Etat islamique » alors que d’autres groupes islamiques officiels comme le MILF (Front de libération moro islamique), qui a récemment signé un accord avec le gouvernement philippin, en rejette les thèses et les actions.
Selon certains rapports, des guérilleros philippins seraient arrivés en Irak et en Syrie pour combattre aux côtés des terroristes. Les autorités philippines prennent actuellement en considération l’hypothèse de créer une base de données spécifique pour surveiller les mouvements des ressortissants philippins en direction du Moyen-Orient. (PA) (Agence Fides 29/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network