http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-20

AFRIQUE/NIGERIA - Pour l’Evêque d’Umuahia, « le pétrole volé dans le Delta pourrait être utilisé pour déstabiliser le pays »

Abuja (Agence Fides) – Le pétrole volé dans les oléoducs nigérians pourrait être utilisé pour déstabiliser le pays. Telle est l’alarme lancée par S.Exc. Mgr Lucius Ugorji, Evêque d’Umuahia, lors d’une rencontre avec les représentants des communautés du Delta du Niger, la région méridionale dans laquelle sont concentrées les ressources pétrolières du Nigeria.
La zone a été récemment intéressée par un certain nombre de mouvements de guérilla, dont le dernier est le MEND (Mouvement pour l’émancipation du Delta du Niger). Maintenant, ce sont surtout les trafics illégaux de pétrole volé dans les oléoducs et raffiné clandestinement qui inquiètent les autorités locales. Outre à produire un dommage économique et environnemental – assorti au risque d’incidents dramatiques, pouvant faire plusieurs centaines de victimes, comme cela a été le cas plusieurs fois par le passé – ces trafics pourraient alimenter de nouvelles formes de guérilla. « Tout indique – a affirmé Mgr Ugorji – que de grandes quantités d’argent sont recyclées par différents individus et groupes et que d’autres reçoivent de forts pots-de-vin » pour protéger les activités illicites. « Qui nous garantit – continue l’Evêque – que ces groupes et personnes n’utilisent pas, pour maximiser leur accès au pétrole brut voire même pour obtenir son contrôle exclusif, l’argent obtenu de manière illicite pour conduire une guerre contre les nigérians ou contre l’Etat ? ».
Mgr Ugorji a enfin souligné que les revenus du trafic de pétrole brut peuvent être utilisés pour remporter une élection et a rappelé que les vols de pétrole aggravent l’état de l’écosystème, déjà compromis, du Delta du Niger. (L.M.) (Agence Fides 20/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network