http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-20

ASIE/LIBAN - Déclarations du Patriarche d’Antioche des Maronites à propos d’infiltrations du prétendu « Etat islamique »

Beyrouth (Agence Fides) – Le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.B. le Cardinal Bechara Boutros Rai, s’est déclaré prêt à rencontrer rapidement le responsable du Hezbollah, Sayyed Hasan Nasrallah, afin d’affronter ensemble les préoccupations croissantes relatives à de possibles infiltrations au Liban de la menace représentée par les djihadistes du prétendu « Etat islamique » qui ont proclamé le califat dans les régions tombées sous leur contrôle en Syrie et en Irak. La disponibilité à la rencontre avec le responsable du parti chiite libanais a été exprimée par le Patriarche le mercredi 20 août dans le cadre de déclarations faites à la National News Agency libanaise à l’aéroport de Beyrouth alors que le Cardinal était sur le point de s’envoler pour Erbil où il devait participer à la visite aux réfugiés irakiens de la part d’une délégation de chefs des Eglises chrétiennes d’Orient, comprenant également le Patriarche grec melkite, S.B. Grégoire III, le Patriarche syro catholique Ignace Joseph III, et le Patriarche syro orthodoxe, Ignace Ephrem II. Au cours de ces déclarations, le Cardinal Rai a critiqué les superpuissances et les pays arabes qui ne sont pas intervenus au secours des chrétiens mis en fuite par les miliciens du prétendu « Etat islamique ». A propos des rapports avec le Hezbollah, le Patriarche d’Antioche des Maronites a souligné que « un comité de Dialogue entre Bkerké (le siège patriarcal NDT) et le Hezbollah existe déjà et nous sommes prêts à tenir des rencontres à cet égard ». Le Patriarche de l’Eglise maronite a également appelé l’ensemble du peuple libanais à « s’unir et à prendre ses responsabilités, de manière à affronter ensemble le grand danger représenté par le prétendu « Etat islamique » qui a commencé à pénétrer au Liban ». (GV) (Agence Fides 20/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network