http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-19

AMERIQUE/HONDURAS - Appel de l’Eglise aux autorités afin qu’elles modifient la situation dans les prisons

Santa Rosa de Copán (Agence Fides) – « Les détenus se trouvent dans les « périphéries » de la société où ils souffrent d’exclusion totale, de désespoir et de dépression » affirme la Commission nationale pour la Pastorale des prisons de la Conférence épiscopale du Honduras dans un communiqué qui dénonce la situation terrible des détenus dans les instituts de peine du pays.
« Les conditions de vie dans les pénitenciers empêchent la coexistence saine et la réhabilitation des détenus » affirme le document parvenu à Fides, qui rappelle qu’en « 2012, le Tribunal interaméricain pour les Droits fondamentaux avait déclaré l’Etat du Honduras responsable de la mort de 107 détenus pour négligence structurelle ».
La Commission pour la Pastorale des prisons dénonce le fait que les prisons honduriennes constituent des cercles infernaux caractérisées par « une chaleur insupportable, de l’humidité, le manque de toilettes et de douches, la privation d’espaces privatifs permettant de lire, d’étudier et de prier ». Il s’agit d’un environnement favorisant les affrontements de groupes, les rixes et même les révoltes. Il est relativement facile de voir s’y propager des épidémies virales, les détenus étant contaminés par différentes maladies », aggravées par « le manque total de médicaments au sein des petites infirmeries carcérales ».
Le communiqué s’achève par une requête d’intervention de la part des autorités afin de modifier cette situation malgré la crise économique que traverse le pays. (CE) (Agence Fides 19/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network