http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-15

VATICAN - Activités de l'Envoyé du Pape François en Irak : « Défendre les droits des chrétiens »

Ankawa (Erbil), (Agence Fides) – S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a envoyé à Fides, depuis Erbil, un bref compte-rendu de sa journée du 14 août en tant qu’Envoyé personnel du Pape.
La journée d’aujourd’hui a débuté par la visite au Président de la Région kurde, Massoud Barzani, qui a eu lieu à 11.00.
L’Envoyé du Pape François lui a présenté la Lettre que le Souverain Pontife lui a adressé pour l’informer de la présence de son Envoyé personnel afin de manifester sa satisfaction quant à l’accueil des réfugiés au sein de la Région kurde, tant au nord qu’au sud de la Plaine de Ninive, et pour remercier le Gouvernement kurde pour l’assistance fournie aux réfugiés.
Le Président Barzani a rappelé avec plaisir la rencontre qu’il a eu au Vatican voici quelques 2 mois avec le Saint-Père et s’est déclaré heureux du soutien moral et des prières que les catholiques adressent à Dieu dans le cadre de l’actuelle situation difficile dans laquelle se trouve l’Irak et tout le Kurdistan en particulier.
Le Président a promis qu’il fera, avec son gouvernement, tous les efforts possibles afin de faire face aux besoins les plus urgents des chrétiens et des autres minorités déracinées de leurs maisons et de leurs villages et il a fortement réaffirmé l’engagement en faveur de la libération de tout lieu se trouvant entre les mains des djihadistes du prétendu « Etat islamique » se trouvant en Irak, patrie de tout irakien et de tout kurde. Il a également souhaité que les chrétiens demeurent dans ce pays puisqu’ils font partie de la culture et de la tradition la plus antique de ce dernier. Le Président a en outre remercié les pays amis qui se sont activés pour soutenir le Kurdistan dans le cadre de son engagement politique et militaire. Il espère que les pays qui ont promis de l’aide tiendront leurs promesses et a critiqué ceux qui ignorent la situation difficile dans laquelle se trouvent l’Irak et le Kurdistan. Il a souligné ne pas avoir besoin d’hommes pour défendre la Patrie mais plutôt d’armes modernes et d’une couverture aérienne. A ce propos, il demande la solidarité internationale directe.
De son côté, l’Envoyé personnel du Saint-Père a vivement remercié, apprécié et encouragé tout effort, rappelant que l’Eglise ne parle pas seulement au nom des chrétiens mais aussi pour les droits de toutes les autres minorités. Il a défendu le droit des chrétiens qui le désirent de vivre sur cette terre et de retourner dans leurs villages. Le Cardinal a en outre relevé que certains pays ont une grave responsabilité morale en ce qui concerne la situation actuelle.
Racontant ensuite ce qu’il avait déjà eu la possibilité de voir et d’entendre de la part des réfugiés, il a manifesté la préoccupation que les réfugiés n’aient plus le désir de recommencer dans ce pays après avoir tout perdu et, cela pouvant même être l’aspect le plus délicat de leur situation.
En outre, manifestant sa satisfaction pour ce qui se fait généreusement pour subvenir aux premiers besoins matériels urgents des personnes, il a également parlé de ce qui constitue une deuxième niveau d’interventions, à savoir l’amélioration de leur installation.
Selon des estimations, les chrétiens réfugiés dans différentes parties du pays sont plus de 100.000 sur un total de 1 millions d’évacués. Actuellement, à Ankawa, quartier chrétien d’Erbil, il existe 23 camps de réfugiés où sont accueillis pas moins de 20.000 personnes alors que d’autres familles ont été accueillies dans des maisons particulières ou dans des logements de fortune. Le Cardinal a souligné la générosité de nombre de personnes tant dans le domaine du bénévolat que dans la disponibilité à ouvrir les portes de leurs maisons aux réfugiés.
Le Président Barzani, avec un grand sens de la participation, s’est exclamé à plusieurs reprises : tous ensemble nous mourrons ou nous vivrons dans cette Patrie. Dans l’après-midi, le Cardinal, accompagné par le Patriarche Sako, le Nonce apostolique, l’Archevêque local, S.Exc. Mgr Bashar Warda, ainsi que par d’autres prélats, a visité un camp de réfugiés près l’église syro-catholique, où il a rencontré différentes personnes, parlant avec elles, recueillant leurs confidences et leurs préoccupations, visitant des malades et des handicapés et écoutant des histoires poignantes concernant la manière dont ces personnes avaient été chassées de leurs maisons. Il a également rencontré en ce lieu une communauté appartenant à une minorité tribale non chrétienne, les kakis, reconnaissante d’avoir été accueillie par l’Eglise catholique, cette petite communauté ne disposant d’aucune alternative où pouvoir trouver refuge.
Par la suite, il a visité le camp de la Paroisse chaldéenne de Mar Elia, où de nombreux enfants, encadrés par de jeunes bénévoles, ont chanté et prié ensemble. Il a porté à ceux-ci l’accolade et l’affection du Pape.
Enfin, près l’église de la communauté syro orthodoxe, en présence de l’Archevêque orthodoxe de Mossoul, il a prié avec eux, portant une parole d’encouragement et de gratitude et a visité la communauté qui s’est réfugiée dans les locaux de l’église elle-même.
La soirée s’est achevée par une ultérieure visite à un camp de réfugiés situé non loin de la maison de l’Archevêque chaldéen d’Erbil, dont l’habitation est entièrement entourée par quelques milliers de réfugiés qui dorment à même le sol, en plein air, non seulement à cause de la carence de structures mais également du fait de la chaleur torride de ces jours de l’été irakien (45°C).
A tous, il a donné un encouragement et porté la bénédiction du Saint-Père ainsi que la promesse des responsables des Eglises locales de chercher à faire face à leurs besoins les plus urgents.
Au cours des deux prochains jours, est également prévue une visite au centre Lalish des yézidis, auquel il remettra une somme au nom du Saint-Père. Par la suite, il se rendra dans les camps de réfugiés de la région sise au nord de la Plaine de Ninive où se trouvent pas moins de 60.000 personnes (Zakho, Amadya et Duhok). Là, il célébrera la Messe de la Solennité de l’Assomption avec la communauté locale et les réfugiés. Ankawa (Erbil), 14 août 2014. (Agence Fides 15/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network