http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-08

ASIE/LIBAN - Prise de position des Patriarches d’Orient sur l’exode des chrétiens et les violences dans la plaine de Ninive

Beyrouth (Agence Fides) – « Chrétiens et musulmans ont le devoir d'y faire face ensemble pour transmettre aux générations futures un Moyen-Orient libéré d'un tel fléau, en éclairant les consciences et les intelligences » affirme un communiqué émis par les Patriarches des Eglises orientales catholiques et orthodoxes au terme de leur réunion qui a eu lieu au siège patriarcal maronite e Diman, dans le nord du Liban.
Se référant à l’expulsion de plus de 100.000 chrétiens de la plaine de Ninive, en Irak, de la part des miliciens du prétendu « Etat islamique » (voir Fides 07/08/2014), les Patriarches se sont déclarés « épouvantés » par « ces développements désastreux à caractère confessionnel et religieux rarement égalés dans l'histoire ».
Le communiqué demande aux arabes et aux musulmans d’adopter une attitude ferme sur la situation actuelle dans la plaine de Ninive, exhortant les responsables religieux musulmans à publier des fatwas (recommandations religieuses) et les hommes politiques à approuver des lois sanctionnant les discriminations religieuses à l’encontre des minorités.
Les Patriarches se plaignent des « prises de positions timides et insuffisantes islamiques, arabes et internationales » et accusent quelques Etats européens d’encourager « l'exode des chrétiens, sous prétexte de les protéger, encouragements que nous condamnons et stigmatisons ».
Les Patriarches, qui entendent ne pas laisser mourir la présence chrétienne au Moyen-Orient, lancent un appel au Conseil de Sécurité de l’ONU afin qu’il adopte une résolution qui ordonne la restitution des maisons et des biens soustraits aux irakiens « par tous les moyens possibles » et à la Cour pénale internationale afin qu’elle juge les crimes contre l’humanité commis à Mossoul comme à Gaza. (L.M.) (Agence Fides 08/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network