http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-06

AFRIQUE/TANZANIE - Arrestation de ressortissants tanzaniens en relation avec les attaques de Lamu ayant fait 100 morts

Dar es Salaam (Agence Fides) – Trois ressortissants tanzaniens ont été arrêtés au Kenya sous l’accusation d’avoir participé aux attaques commises en juin contre un certain nombre de villages de la zone côtière de Lamu, au Kenya, attaques qui ont provoqué la mort d’une centaine de personnes (voir Fides 16, 17 et 19/06/2014).
L’examen de leurs téléphones portables a permis à la police kenyane de trouver les preuves que les personnes arrêtées étaient en contact avec des éléments des Shabaabs somaliens, suspectés d’être responsables des attaques sur le territoire kenyan.
Si les accusations à l’encontre des tanzaniens arrêtés devaient être confirmées, viendrait à se dessiner un cadre préoccupant suivant lequel l’instabilité de la Somalie s’étendrait non seulement au Kenya mais aussi à la Tanzanie, pays dans lequel le souvenir des attentats récents à Zanzibar et à Arusha est encore vif. Le 5 mai 2013, trois personnes avaient trouvé la mort et environ 60 avaient été blessées dans le cadre d’un attentat perpétré en face de l’église Saint Joseph (voir Fides 07/05/2013). (L.M.) (Agence Fides 06/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network