http://www.fides.org

Dépêches

2014-08-02

AMERIQUE/CHILI - 12.255 personnes vivant sans domicile fixe à cause de problèmes de nature personnelle et sociale

Santiago (Agence Fides) – Du II° Recensement national des personnes sans domicile fixe du Ministère du Développement social (MDS), il ressort qu’environ 12.255 personnes vivent dans les rues du Chili. De ces indigents, 10.185 sont des hommes soit 84% du total et 2.070 des femmes. En moyenne, ils vivent dans ces conditions depuis 5,8 ans. Dans un pays qui compte une population de plus de 17 millions d’habitants, ils représentent donc moins de 1% de celle-ci. Selon un certain nombre d’experts, les situations suite auxquelles ces personnes en arrivent à vivre dans les rues sont de nature personnelle et sociale. Dans le premier cas, les sujets traversent une crise déclenchée par des difficultés dans leur milieu familial, par l’usage de drogue ou l’abus d’alcool, par la perte d’un être cher ou des problèmes de santé. Dans le second, ces personnes se retrouvent à la rue lorsque le soutien de l’Etat vient à manquer dans les moments de crise. Selon le rapport, 68,3% des personnes indigentes ont perdu leur travail. La majeure partie a travaillé tant périodiquement qu’à temps plein et certains pourraient même ne pas vivre dans des conditions d’extrême pauvreté ou peuvent dans tous les cas franchir à nouveau le seuil de pauvreté matérielle qu’il connaissent. Ils dorment dans la rue ou dans des refuges précaires. Peu nombreux sont ceux qui fréquentent les hôtels. En outre, ils disposent en moyenne d’un faible niveau d’instruction. Seuls 5,2% d’entre eux ont fréquenté l’université, 16,9% le collège et 14,5% l’école primaire. (AP) (Agence Fides 02/08/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network