http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-30

ASIE/PHILIPPINES - Cent millionième enfant né dans le pays : une fête pour l’ensemble de la population catholique

Manille (Agence Fides) – La pauvreté constitue depuis toujours un grave problème dans le pays mais, trop souvent, les gouvernements et les institutions promeuvent l’avortement comme expédient en vue de son éradication. En réalité la stérilisation et l’avortement ne résolvent pas le problème. En réponse à ces non solutions, le Population Research Institute (PRI) vient de fêter la naissance du cent millionième enfant dans le pays. L’archipel catholique a atteint cet objectif malgré les intenses pressions exercées en faveur de la légalisation de l’avortement et de l’application du contrôle coercitif de la population. Il s’agit d’une fillette, surnommée et célébrée comme « bébé n°100.000.000 ». Les Philippines sont l’un des plus grands pays catholiques du monde et sa population accorde une valeur extraordinaire aux enfants. Nombreux sont ceux qui soutiennent que chaque nouvelle naissance pénalise la croissance économique du pays mais autant sont ceux qui soutiennent le contraire, à savoir que l’augmentation de la population ne constitue un poids ni pour le pays ni pour le monde dans son ensemble. En effet, la main-d’œuvre exemplaire et qualifiée des Philippines est l’une des plus recherchées. Le philippin type n’associe pas un enfant à des coûts ou à des dépenses mais plutôt à une bénédiction et à un don. Les philippins reconnaissent que le vrai bonheur ne consiste pas dans l’accumulation de richesses matérielles ou de prestige mais bien plutôt en des relations vraies, authentiques et fortes avec d’autres personnes. La vie a de la valeur non pas parce que l’Eglise le proclame mais parce qu’il en est ainsi. Le 8 juillet dernier, la Conférence épiscopale des Philippines a publié un Guide pastoral relatif à l’application de la « loi sur la santé reproductive » dans lequel les Evêques font une description des points saillants de la décision de la Cour suprême qu’ils estiment pouvoir être utile au ministère pastoral et au discernement. (AP) (Agence Fides 30/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network