http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-28

AFRIQUE/RD CONGO - De la nécessité de la vaccination des enfants contre la rougeole

Kinshasa (Agence Fides) – La campagne de vaccination contre la rougeole vient de s’achever dans les quatre districts sanitaires de Lumbishi, Numbi, Tushunguti et Shanje, et dans les environs montagneux de la localité de Minova, appelés Hauts Plateaux, situés dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). La campagne, menée par l’ONG Médecins sans frontière (MSF) dans la province du Sud Kivu, a intéressé près de 38.000 enfants et jeunes d’âge compris entre 6 mois et 15 ans. Actuellement, elle est en cours dans le district limitrophe de Kalonge. Les déplacements sont souvent très complexes et certaines localités peuvent être atteintes seulement à pied ou en motocyclette, risquant de porter préjudice à la chaîne du froid nécessaire pour préserver et administrer les vaccins. En outre, les complications causées par les activités des groupes armés, qui font obstacle à l’accès aux sites les plus reculés, ne manquent pas. Près des deux tiers de la population vaccinée – 23.257 sur un total de 37.852 personnes – étaient des enfants de moins de 5 ans. Plus de la moitié, c’est-à-dire près de 15.000, ont été soumis à l’examen connu sous le nom de Middle Upper Arm Circumference (MUAC) permettant de définir le degré de malnutrition au travers de la mesure du périmètre du bras et près de 500 enfants ont été trouvés en état de malnutrition. Dans la zone de Kalonge, toujours au Sud Kivu, MSF espère immuniser au moins 65.000 personnes supplémentaires au cours des deux prochaines semaines. A la fin de 2012, une épidémie de rougeole avait contaminé plus de 700 enfants dans le district de Bunyakiri, près de Minova. La maladie peut, en particulier chez les enfants, être mortelle si les patients ne sont pas traités immédiatement alors qu’il est simple de l’éviter grâce au vaccin. La pathologie est très contagieuse et peut causer des complications telles que la pneumonie, la malnutrition, la déshydratation grave, des otites et des infections oculaires qui peuvent entraîner la cécité. Une étude réalisée par Epicentre, le centre de recherche épidémiologique de MSF, indique qu’entre 2010 et 2013, en RDC environ 300.000 cas de rougeole ont été enregistrés dont les deux tiers intéressant des enfants de moins de 5 ans sachant que plus de 5.000 patients – soit 1,7% du total – sont morts. (AP) (Agence Fides 28/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network