http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-28

AMERIQUE/MEXIQUE - Plus de 5.000 personnes en marche pour la paix, la vie et la famille

Nezahualcóyotl (Agence Fides) – Plus de 5.000 personnes ont marché avec l’Evêque de Nezahualcóyotl. S.Exc. Mgr Héctor Luis Morales Sánchez en faveur de la paix, de la vie et de la famille. L’imposante manifestation, qui a eu lieu hier, 27 juillet, est partie de trois sites de la ville de Nezahualcóyotl en direction du centre ville, se concluant par une veillée de prière en la Cathédrale.
La principale motivation de l’événement, selon la note envoyée à Fides par le Diocèse de Nezahualcóyotl, a proprement été le désir de manifester publiquement la volonté de promouvoir et d’agir concrètement en faveur de la vie, de la paix et de la famille. « Considérant de manière responsable qu’il n’est pas possible de demeurer insensibles ou indifférents aux différentes situations qui se présentent comme de graves problèmes au sein de notre Diocèse de Nezahualcóyotl et de la société en général, nous cherchons à proposer des chemins et des solutions cohérents avec nos principes, à la lumière de l’Evangile » déclare la note. « Nous voulons exprimer ensemble notre droit de manifester publiquement que nous sommes en faveur des valeurs de la vie, de la paix et de la famille ».
La ville de Nezahualcóyotl, sise à la périphérie de la capitale, Mexico, compte plus de 1,2 millions d’habitants et, au cours de ces derniers mois, elle a dû subir une situation caractérisée par une forte présence de la violence dans ses rues et à l’intérieur de ses familles. Depuis 2013, la ville souffre plus que les autres villes du pays de phénomènes tels que les enlèvements, les extorsions, les exécutions sommaires, les vols et les violences de rues, tout cela face à des autorités qui, par peur ou à cause de la corruption, ne parviennent pas à mettre un terme à la violence sociale. La population la plus pauvre, remarque l’Eglise locale, est la victime privilégiée de ces violences. Selon les données publiées par le quotidien La Jornada, au Mexique, ce sont 62 personnes par jour qui ont été tuées en 2013. (CE) (Agence Fides 28/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network