http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-10

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - 3 décès d’enfants par jour et 50.000 autres en danger à cause de la dénutrition, des maladies et des conflits ethniques

Yuba (Agence Fides) – En moyenne trois enfants meurent chaque jour et un sur sept avant de fêter son 5ème anniversaire à cause de la grave crise humanitaire à laquelle est soumis le plus jeune pays de la planète. A trois ans de l’indépendance du Soudan du Sud, la population vit dans des conditions désespérées. Depuis le début du conflit, en décembre 2013, 1,5 millions de sud-soudanais ont abandonné leurs maisons dont 400.000 en direction de l’Ouganda, de l’Ethiopie et du Kenya. En l’absence d’une augmentation immédiate des aides humanitaires, 50.000 enfants pourraient mourir de malnutrition. Actuellement, plus de 7 millions de personnes, soit les deux tiers de la population du pays, vivent dans un état de totale insécurité alimentaire.
C’est ce qu’a rendu public l’ONG espagnole Acción Contra el Hambre (ACH). Au cours de la seule année 2013, ACH a soigné 27.000 enfants pour dénutrition aigue. L’UNICEF a déclaré que les morts parmi les enfants de moins de 5 ans ont augmenté de 18 à 24 par semaine à Bentiu, un campement de la Mission des Nations unies (UNMISS) dont la qualité des services sanitaires se sont détériorés à cause des vagues continuelles d’évacués. ACH a mis en place une équipe d’urgence nutritionnelle dans le but d’établir un programme thérapeutique sans hospitalisation en collaboration avec d’autres organisations pour assister les évacués et fournir de l’eau potable aux 47.000 sud-soudanais présents dans le camp de Bentiu ainsi qu’un minimum d’hygiène à 189.000 personnes, outre à offrir un soutien à plus de 80.000 personnes.
En ce qui concerne l’instruction, 9 enfants sur 10 n’achèvent pas l’école primaire et 84% des femmes ne savent ni lire ni écrire. Seuls 40% ont accès aux services médicaux et 32% ne disposent pas d’eau potable. Au cours du mois de mai, dans la capitale, Yuba, une épidémie de choléra s’est déclenchée (voir Fides 24/05/2014). L’alarme s’est déjà étendue à 9 Etats sur 10 et le nombre total des cas au 2 juillet avait dépassé les 2.600 dont 54 morts. Les résultats du sondage conduit par ACH à Leer, dans l’Etat d’Unité, font état d’un taux de dénutrition aigue de 34%, sachant que le seuil d’urgence établi par l’OMS est de 15%. (AP) (Agence Fides 10/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network