http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-01

AMERIQUE/MEXIQUE - Malgré la méfiance de la population, la police lutte contre la criminalité

Piedras Negras (Agence Fides) – La confiance de la population à l’égard de la police a désormais disparu et semble difficile à récupérer, malgré les efforts des autorités : cette affirmation émane de l’évêque du diocèse de Piedras Negras (Coahuila, Mexique), Mgr Alonso Gerardo Garza Treviño, qui s’est ainsi exprimé à la suite de la nouvelle de l’implication présumée de trois membres de la police de Piedras Negras dans des actes de vandalisme, enlèvements et autres crimes. « Il est nécessaire de dénoncer ces faits – a poursuivi Mgr Garza -, car si on ne le fait pas, le crime organisé réussit à pénétrer jusque dans les institutions de l’Etat ».
La note envoyée à Fides par une source locale signale que la méfiance envers la police n’est pas récente et dérive de l’absence d’intervention des forces de l’ordre pour garantir la sécurité des citoyens. L’évêque a également parlé de l’intervention des forces de l’ordre contre des éléments de la criminalité organisée à travers la démolition de 3 maisons et édifices utilisés comme logements, sièges de leurs activités illicites et maisons de jeu. « C’est toujours beau de nettoyer ce que l’on voit, car ces maisons étaient des monuments érigés à la criminalité organisée ou à la violence, mais il est aussi nécessaire de nettoyer ce qui ne se voit pas, comme la corruption diffuse, par exemple, dont les réseaux causent de nombreux dommages et nous savons tous qu’ils n’ont pas encore disparus », a conclu Mgr Garza.
Le maire de Piedras Negras s’est lui aussi félicité de la démolition de 3 des 26 maisons et immeubles séquestrés à la criminalité organisée, rappelant que cela fait partie d’un programme pour démolir ce qui était devenu un symbole de l’impunité de la pègre. (CE) (Agence Fides, 01/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network