http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-28

AMERIQUE/COLOMBIE - Augmentation des réfugiés internes : l’Eglise en appelle aux autorités pour résoudre la crise

Magangué (Agence Fides) – Il est urgent de trouver une solution adéquate, du point de vue humain et social, à la grave situation des réfugiés à l’intérieur du pays : tel est l’appel lancé aux institutions publiques par Mgr Hernán Giraldo Jaramillo, Administrateur apostolique du diocèse de Magangué, à environ 500 km au Nord de Bogota. Dans cette région, le nombre de réfugiés fuyant la guérilla et la violence sur leurs terres d’origine a augmenté de façon démesurée. Ces personnes déplacées occupent des aires publiques ou des terrains privés, ce qui provoque des tensions et des escarmouches avec la population locale de Magangué. « Nous réitérons aux fonctionnaires du gouvernement l’appel urgent à faire leur devoir et trouver une solution avec responsabilité », écrit l’évêque dans la note envoyée à l’Agence Fides. Dans ce même communiqué, le Prélat décrit la situation : « En moins d’une semaine 14 terrains ont été occupés par des réfugiés et les conflits violents qui en ont découlé avec la population ont fait un mort. Dans une ville de 125 000 résidents, on compte plus de 10 000 réfugiés qui ont besoin d’être assistés en tout, à commencer par leurs besoins fondamentaux ». L’Eglise demande aussi à la population impliquée dans l’urgence et aux citoyens qui voient leurs terrains occupés de ne pas recourir à la violence et d’utiliser les moyens juridiques légaux pour chercher des solutions communes.
Le dernier rapport du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (ACNUR) signale la Colombie comme un cas particulier, car dans ce pays on parle de « réfugiés internes » (voir Fides 20/06/2014) : 5, 5 millions de personnes qui ont été contraintes d’abandonner leurs maisons pour protéger leur vie et celle de leurs familles. (CE) (Agence Fides, 28/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network