http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-24

AMERIQUE/ETATS UNIS - Vers la présentation du témoignage de l’Evêque d’El Paso à la Chambre des Représentants à propos des enfants et jeunes migrants non accompagnés aux Etats-Unis

El Paso (Agence Fides) – Au nom de la Conférence épiscopale des Etats-Unis d’Amérique, l’Evêque d’El Paso (Texas), S.Exc. Mgr Mark Joseph Seitz, portera le témoignage de l’Eglise catholique devant la Commission de la Justice de la Chambre des Représentants à Washington demain mercredi 25 juin. Mgr Seitz a annoncé qu’à cette occasion il projettera des images et des vidéos afin d’illustrer l’odyssée vécue par ces jeunes qui fuient la violence de leurs pays d’origine.
Selon la note envoyée à l’Agence Fides, l’Evêque espère que, de cette manière, les parlementaires « parviendront à se rendre compte qu’il s’agit de visages humains, de vies humaines et à ne pas penser seulement à la manière dont mettre en difficulté le parti adverse ». Au mois de novembre, Mgr Seitz s’est rendu au Guatemala, au Salvador et au Honduras. Il a en outre visité la maison d’accueil pour les enfants migrants de Tapachula (Chiapas, Mexique) où il a parlé avec les réfugiés de la situation dans leurs pays d’origine.
« Au Mexique, j’ai parlé avec deux jeunes de San Pedro Sula (Honduras) – rappelle Mgr Seitz – qui m’ont dit avoir fui leur maison parce que menacés de mort s’ils n’étaient pas entrés dans la bande de leur quartier. Ces jeunes, mais il existe aussi des cas concernant des enfants de cinq ans, ne quittent pas leurs communautés pour de nouvelles aventures mais fuient les guerres au sein de leurs nations, guerres que leurs gouvernements perdent actuellement lorsqu’ils ne parviennent pas à protéger leurs peuples ».
L’Evêque d’El Paso a insisté sur la situation de centaines d’enfants immigrés qui ont passé la frontière sud des Etats-Unis et se trouvent désormais déplacés en d’autres lieux, comme son Diocèse, El Paso, dans l’attente que les autorités de l’immigration résolvent leurs cas. « En tant qu’Eglise, nous ne voyons pas ces enfants comme de simples chiffres ou comme des statistiques – conclut Mgr Seitz. Il s’agit de personnes concrètes, ayant chacune son visage et sa vie ». (CE) (Agence Fides 24/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network