http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-21

AFRIQUE/GUINEE BISSAU - Réadmission de la Guinée Bissau au sein de l’Union africaine et installation du nouveau Président

Bissau (Agence Fides) – Après plus de deux ans de suspension suite au coup d’Etat de 2012, la Guinée Bissau a été réadmise au sein de l’Union africaine (UA). Selon des sources de l’organisation panafricaine, les élections s’étant tenues entre avril et mai dans le pays, auxquelles ont assisté des observateurs de l’UA afin de garantir la régularité de la consultation, ont en effet marqué un retour à la vie démocratique, permettant de mettre fin à la suspension.
Le ballottage pour la présidence a été remporté par José Mario Vaz, ancien Ministre des Finances soutenu par le Parti africain de l’indépendance de Guinée Bissau et Cap Vert (PAIGC), dont la cérémonie d’investiture est prévue pour le 23 juin. Le Premier Ministre est Domingos Simoes Pereira, du PAIGC, alors que le Président de l’Assemblée nationale populaire est Cipriano Cassamà. Dans son premier discours après l’élection comme plus haut représentant du Parlement guinéen, ce dernier a annoncé son intention d’instituer une Commission d’Ethique qui aura notamment pour mission d’intervenir sur l’action des députés et des membres du gouvernement. Il a également prévu la réactivation de la Commission pour la réconciliation nationale, suspendue après le coup d’Etat de 2012.
La Guinée Bissau a traversé ses dernières années une longue période d’instabilité politique, caractérisée par différents coups d’Etat. Parmi les facteurs les plus préoccupants de la situation socioéconomique, se trouvent le transit de la cocaïne provenant d’Amérique latine et destinée aux « marchés » européens et nord-américains, la déforestation, l’appauvrissement de la mer, une mauvaise gestion des ressources nationales, la pauvreté et la corruption. (SL) (Agence Fides 21/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network