http://www.fides.org

Dépêches

2014-04-02

ASIE/IRAN - Début de grève de la faim pour un chrétien en prison

Téhéran (Agence Fides) – Vahid Hakkani, chrétien converti à partir de l’islam, incarcéré depuis environ un an parce que « fréquentant une église domestique » a débuté une grève de la faim malgré ses conditions de santé précaires afin de protester contre le rejet de son recours pour l’obtention de la liberté sous caution. Hakkani, originaire de la petite ville de Shiraz, a été arrêté en juin 2013 avec trois autres hommes, tous condamnés par le Tribunal de la Révolution. La peine infligée aux quatre chrétiens est de trois ans et huit mois de prison pour « avoir fréquenté des réunions dans une église domestique, contactant des ministres chrétiens étrangers et attentant à la sécurité nationale ».
Hakkani a débuté sa grève de la faim le 20 mars même s’il souffre d’un trouble intestinal plutôt grave et a déjà subi une intervention chirurgicale. Ainsi que l’indique une note envoyée à Fides par Mohabat News, sa santé se détériore de jour en jour et il existe la possibilité que les autorités carcérales le transfèrent en isolement parce qu’il refuse de mettre fin à sa grève de la faim.
Avec l’élection d’Hassan Rouhani au poste de Président de la République islamique, de nouveaux espoirs avaient surgi quant à l’amélioration de la situation de la liberté religieuse pour les croyants non islamiques du pays. Ahmed Shaheed, Observateur spécial du Conseil de l’ONU pour les droits fondamentaux, a publié le 22 mars un Rapport qui décrit la difficile situation que connaissent les minorités religieuses dans le pays. Selon ce rapport, au 3 janvier 2014, 307 membres des minorités religieuses se trouvaient incarcérés en Iran pour raisons de culte. Parmi eux, se trouvaient 136 bahaï, 90 musulmans sunnites, 50 chrétiens, 19 derviches et deux zoroastriens. (PA) (Agence Fides 02/04/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network