http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-13

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Situation alarmante suite au flux continuel de réfugiés en Ethiopie malgré l’accord de paix

Juba (Agence Fides) – Plus de 350.000 réfugiés sud-soudanais risquent dans les prochains mois de finir dans les structures d’accueil déjà surpeuplées de Gambella, en Ethiopie. C’est ce qu’affirme un communiqué de Christian Aid parvenu à l’Agence Fides, selon lequel, dans les six camps de Gambella, se trouvent déjà 140.000 sud-soudanais, les nouveaux arrivés étant de l’ordre de 1.000 par jour.
La situation dans les structures d’accueil éthiopiennes deviennent actuellement insoutenables. Les vivres commencent à manquer et les maladies se diffusent parmi les personnes accueillies. Seuls 41% des fonds mis à disposition pour la crise au Soudan du Sud sont arrivés sur place alors que le plan de réponse régional en faveur des réfugiés a reçu seulement 22% des fonds nécessaires.
Le 11 juin, grâce à la médiation de l’IGAD ; l’Autorité intergouvernementale pour le développement, un accord a été signé à Addis Abeba entre le Président Salva Kiir et le responsable des rebelles, Riek Machar. Les deux parties au conflit se sont engagées dans ce cadre à « parachever le dialogue dans un délai de 60 jours au travers de la formation d’un gouvernement de transition d’unité nationale et à fournir un soutien humanitaire à la population touchée ».
La crise au Soudan du Sud a éclaté le 15 décembre dernier et a eu pour cause l’affrontement entre deux factions rivales du parti aux affaires, le SPLM (Mouvement de libération du peuple soudanais), à la tête desquelles se trouvent respectivement le Président Kiir et l’ancien Vice-président Machar. (L.M.) (Agence Fides 13/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network