http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-10

ASIE/IRAQ - Conquête de Mossoul de la part des Qaeddistes de « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant » et fuite des chrétiens en direction de la plaine de Ninive

Mossoul (Agence Fides) – Les insurgés de « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant », faction proche d’Al-Qaeda active également dans le cadre du conflit syrien, ont pris, à la fin de la soirée du 9 juin, le siège du gouvernement provincial de Mossoul, deuxième ville d’Irak. Le gouverneur, Athel Nujafi, est parvenu à s’enfuir au dernier moment, avant que l’édifice ne tombe entre les mains des assaillants armés de lance-grenades et de mitrailleuses montées sur des tout-terrains. Actuellement, la partie ouest de la ville se trouve aux mains des islamistes qui ont déjà libéré des milliers de détenus d’une prison et avancent en direction de la base de l’armée afin de la conquérir et de s’approprier de l’aéroport militaire. Au cours de la journée du 9 juin, le gouverneur, dans un appel à la télévision, avait exhorté les habitants de Mossoul et de la province, à s’organiser en groupes d’autodéfense afin de résister à l’attaque de « l’Etat islamique de l’Irak et du Levant ».
Selon ce qu’a appris Fides, l’assaut des miliciens a accéléré la fuite de dizaines de familles chrétiennes en direction des villages de la plaine de Ninive, à quelques dizaines de kilomètres de Mossoul, où ces jours derniers la présence des miliciens peshmergas kurdes s’est renforcée. Ceux qui ne sont pas parvenus à fuir sont désormais pris au piège à leur domicile, entre couvre-feu et interruptions continuelles de l’énergie électrique et de la fourniture en eau. Au cours de l’offensive des miliciens – qui seraient plusieurs milliers – les affrontements se sont concentrés dans les quartiers occidentaux où se trouve notamment la Cathédrale chaldéenne. Hier, l’Evêque chaldéen de la ville, S.Exc. Mgr Amel Shamon Nona, et les autres Evêques de Mossoul avaient lancé un appel afin que les églises et les mosquées demeurent ouvertes pour prier en faveur de la paix, invitant les négociants à garantir à la population l’accès au pain et aux denrées alimentaires de base. (GV) (Agence Fides 10/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches