http://www.fides.org

Dépêches

2014-06-10

AFRIQUE/NIGERIA - Prise de position du Cardinal Archevêque d’Abuja : « oui à l’amnistie pour Boko Haram mais conditionnée à un repentir sincère et à un dédommagement des victimes »

Abuja (Agence Fides) – « Même si le devoir du gouvernement est d’assurer la justice et de garantir l’ordre, ce qui implique de punir les criminels, cela n’exclue pas une offre de pardon et d’amnistie » affirme S.Em. le Cardinal John Olorunfemi Onaiyekan, Archevêque d’Abuja, dans un message aux nigérians, envoyé également à l’Agence Fides.
Le Cardinal rappelle que le Président Goodluck Jonathan a récemment avancé la proposition de concéder l’amnistie aux membres de Boko Haram qui décideraient de déposer les armes, un choix qui risque de susciter le mécontentement dans le pays, surtout que les actions de la secte islamiste continuent à faire des victimes et ce alors même que l’on est sans nouvelles certaines des quelques 200 lycéennes enlevées en avril dans le nord du pays. Par ailleurs, on notera que 20 autres jeunes filles ont été capturées le 7 juin dans une localité du nord-est.
Le Cardinal Onaiyekan estime que, dans certaines circonstances, l’amnistie constitue « un risque calculé afin de parvenir à une fin plus élevée, celle de la paix et de la réconciliation ».
Cela ne signifie pas, précise le Cardinal, qu’il ne faille pas faire tous les efforts possibles afin de ramener chez elles les jeunes filles enlevées. « Il devrait être clair à tous qu’il ne s’agit pas de conférer dignité à l’impunité pas plus que de créer un précédent permettant de faire chanter le gouvernement à l’avenir en menaçant de recourir à la violence » souligne le message. « La motivation doit être la poursuite de la paix et de la réconciliation avec des personnes qui admettent s’être trompées et se déclarent prêtes à se repentir. Il n’est donc pas suffisant de déposer les armes. Il doit également y avoir un changement sincère du cœur ». Le Cardinal souligne enfin la nécessité de dédommager, autant que possible, les victimes de Boko Haram. (L.M.) (Agence Fides 10/06/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches